Bieber met le feu à la fenêtre

#Marchés Publié le 29 mai 2021 par L'Echo de la Baie

Pare-flamme et coupe-feu, Bieber apporte son expertise de la fenêtre au marché de la sécurité incendie. Le menuisier alsacien propose une alternative AEV, thermique et acoustique pour les ERP comme les logements collectifs, quand les immeubles de grande hauteur en bois sont promis à un bel avenir sous le joug de la RE 2020. Découverte de cette ligne qui allie sécurité et harmonie architecturale avec son Responsable Prescription, Christophe Bieber.

christophe bieber

Quelle est la genèse d’Incendie Protect, votre gamme bois et mixte pare-flamme et coupe-feu ?

Le 14 juin 2017 à Londres, l’incendie de la tour Grenfell coûte la vie à 72 personnes. L’impact est alors considérable sur une réglementation incendie endormie depuis un certain temps. En tant que partenaire de choix en Europe, nos clients nous ont informé d’une demande croissante pour des châssis en bois et mixte bois-aluminium en pare-flammes et/ou coupe-feu. Ils nous ont demandé de concevoir une gamme design afin de réaliser sur un même bâtiment des fenêtres avec la même esthétique et les mêmes performances qu’elles soient feu ou non. Nous avons donc apporté notre expertise. Et c’est là où notre clientèle est très avide, car nous sommes un vrai menuisier bois, avec une vraie expérience, capable de fabriquer une vraie fenêtre comme doit fonctionner une fenêtre normale.

Vous êtes les seuls à proposer cette offre ?

Nous avons refait les tests et de spécialiste du pare-flamme nous avons ajouté le coupe-feu. Notre offre est complète. Ainsi, nous nous démarquons sur ces chantiers. D’autres acteurs sont présents sur ce marché feu de la fenêtre et porte fenêtre en bois. Mais la plupart y répondent sans avoir l’expertise de la fenêtre et de ses performances. Bieber est issu de la fenêtre. Nous garantissons donc à ces produits feu toutes les performances A,E,V, mécaniques, acoustique et thermique. En revanche, nous sommes peu d’acteurs pour la menuiserie mixte bois-aluminium feu, sur laquelle nous avons beaucoup investi et que nous avons conçue dans le même esprit pour ne plus créer ce dépareillage en façade qui déplaît à l’architecte.

Quels sont les enjeux pour vous aujourd’hui par rapport à ce marché ?

Ils sont simples. C’est d’accompagner nos clients afin qu’ils puissent répondre sur un ensemble en bois ou en mixte bois aluminium, au niveau de la fenêtre régalienne – AEV, double vitrage, triple vitrage, avec des acoustiques jusqu’à 43 dB – et en parallèle, nous leur apportons des produits feu qui peuvent être proposés sur le même chantier. L’esthétique de l’une à l’autre est très proche. La seule grande différence sera sur les paumelles qui doivent être en acier pour résister aux températures élevées. Mais la géométrie, la configuration et la finition sont identiques. Et c’est ce qui fait toute notre valeur. Nous sommes un partenaire pour l’ensemble du chantier, sans compromis avec la meilleure qualité possible.

La conception feu impose-t-elle des contraintes à ces menuiseries ?

Il y a toujours des contraintes de dimensions et/ou de poids. Mais pour ces fenêtres et porte-fenêtres feu, la première des choses avant de parler de prix ou d’offre de prix est de vérifier que le PV couvre les dimensions attendues et que la conformité soit existante. Plus le chantier est préparé en amont, moins il y a de soucis en aval. Si la conformité n’existe pas, nous pouvons réaliser une extension de chantier spécifique avec notre institut technique, mais elle sera forcément payante. Il faut donc anticiper son projet pour qu’il soit le plus efficace et le moins cher possible.

Êtes-vous une concurrence pour l’acier et l’aluminium sur ce marché de la réglementation incendie ?

Entre les matériaux, il existe forcément une compétition. Si un architecte se pose la question, il se pourrait que nos menuiseries soient en concurrence avec celles métalliques. Mais pas dans le cadre d’un bâtiment historique ou d’un périmètre classé où c’est l’urbanisme qui instaure l’utilisation de bois. En outre, ce matériau est une vraie réponse globale pour la maîtrise d’ouvrage. Il entre dans tous les critères attendus pour les bâtiments du monde actuel : il est neutre en carbone, apporte une bonne performance thermique et acoustique. 1m3 de bois, représente près d’une tonne de C02 stocké pour la fenêtre dans au moins les 40 ans à venir. Plus nous allons consommer de bois, plus nous allons stocker de CO2, et plus nous allons participer à l’objectif neutralité carbone.

Zoom sur l’offre Incendie Protect

Pare-flamme ou coupe-feu, cette gamme se décline dans une grande variété de finitions : chêne, eucalyptus ou mélèze, trois impression de traitement du bois, 16 nuances de finitions de bois, 28 teintes aluminium. Ces fenêtres sont fabriquées sur mesure dans des dimensions pouvant aller jusqu’à 230 cm de hauteur par 90 cm de largeur. Elles existent dans un large choix de formes et combinaisons : quatre configurations de châssis ouvrants (plein cintre deux vantaux, plein cintre, trapèze droit ou trapèze gauche) ; six configurations de châssis fixes (deux formes plein cintre, arc surbaissé, rond, trapèze droit ou trapèze gauche). Cette offre complète propose également des châssis de désenfumages bois, des portes issue de secours en bois et bois aluminium avec barre anti-panique, ainsi que des châssis de fenêtres équipés du « carré pompier ».

Texte Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer

Cet article est un extrait du dossier spécial Sécurité de L’Echo de la baie n°141, de Juin 2021. Pour lire le magazine en intégralité, vous pouvez vous abonner ici ou acheter à l’unité ce numéro ici.

Dans le dossier spécial Sécurité de L’Echo de la baie, vous découvrirez une vingtaine de pages dédiées à l’analyse du marché de la sécurité, avec des interviews, et un panorama de produits.

Sommaire du dossier spécial Sécurité :

160 • Menuiserie et vitrage : sous haute sécurité
164 • Interview de Sylvie Boulocher | Riou Glass
165 • Sécurité incendie : une offre complète
166 • Interview de Valérie Vandermeulen | AGC Glass France
170 • Interview de Jean-Baptiste Establet | Reynaers Aluminium France
172 • Interview de Sébastien Joly | Riou Glass
174 • Interview de Laura Ferry | VD Industry
175 • Bieber met le feu à la fenêtre


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80