Marché de la fenêtre : les fabricants témoignent

#Marchés Publié le 18 mars 2021 à 15h05

« FenêtréA travaille depuis plusieurs années à décarbonner l’entreprise ».

« FenêtréA travaille depuis plusieurs années à “décarbonner” l’entreprise (consommations énergétiques, coûts de transports, production…). D’ici 2024, nous visons une empreinte carbone inférieure de 25% à celle de 2019, dans la perspective d’une neutralité carbone que l’on espère atteindre avant 2050…

Nous travaillons à la circularité des chutes de production avec notre partenaire PVC (Schüco). Mais notre projet est de trouver des solutions imaginatives pour que 100% de ces chutes reviennent chez FenêtréA. C’est l’un des objectifs de Menrec, sachant que le principal objectif vise les fenêtres PVC déposées.

FenêtréA existe depuis 27 ans, bientôt nous allons commencer à remplacer des fenêtres que nous avons installées… Il faut être prêt !
Menrec est le fruit d’une association entre concurrents pour le bien commun de la filière menuiseries, d’ailleurs des collègues nous contactent pour nous rejoindre.
Chaque membre de la filière doit pouvoir s’approprier ce type de démarche pour ne pas rater le rendez-vous de la décarbonation, de la planète… et de la réglementation – qui va dans le bon sens. Le tout avec beaucoup d’humilité : le chemin est long ! »

« Bouvet est l’un des rares fabricants à pouvoir prétendre à un véritable circuit d’économie circulaire sur le PVC … » .

« Bouvet est l’un des rares fabricants à pouvoir prétendre à un véritable circuit d’économie circulaire sur le PVC du fait de son intégration totale, de l’extrusion à la livraison. Nos camions en livraison chez nos clients professionnels repartent avec les menuiseries déposées (conditionnées sur des palettes bois que nous récupérons), les déchargent chez Bouvet, où notre partenaire recyclage depuis 2004, Paprec, basé à seulement 60 km de notre site, passe les reprendre en même temps que nos chutes. Nous réintégrons le PVC recyclé lors de l’extrusion. Cette boucle est certifiée par le CSTB.
Le PVC récupéré, soit 1500 tonnes par an, est prioritairement recyclé sur notre dernière innovation Fullsun à ouvrant et dormant cachés afin d’atteindre les 75% de PVC recyclé sur la fenêtre. Comme elle a très peu de masses vues, nous atteignons ce taux tout en respectant la règle du CSTB imposant 0,6 mm de PVC vierge sur les faces extérieures. Résultat : un bilan carbone exceptionnel de seulement 42,9 kg CO2/eq./UF ! » (Détails en pages produits).

Texte Laurence Martin

Cet article est un extrait du dossier spécial Fenêtres de L’Echo de la baie n°139, de Février 2021. Pour lire le magazine en intégralité, vous pouvez vous abonner ici ou acheter à l’unité ce numéro ici.

Dans le dossier spécial Fenêtres de L’Echo de la baie, vous découvrirez environ 80 pages dédiées à l’analyse du marché de la fenêtre, avec des interviews, et un panorama de produits.

Sommaire du dossier spécial Fenêtres :

66 • Quand la fenêtre se met au vert
68 • Du rattrapage à la reprise, jusqu’à quand ?
72 • La menuiserie mène sa transition verte
84 • Les fabricants témoignent
98 • Des nouveautés au rendez-vous du marché


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80