La fenêtre met le pied dans la smart home

Connectivité

Publié le 27 mars 2019 à 10h08

Photo Delta Dore

Boostée par l’interopérabilité des objets connectés et la commande vocale encore en quête d’utilisateurs d’assistants personnels pour déferler dans l’habitat, la fenêtre connectée se prépare à un bel avenir. Devenant partie intégrante de la smart home, elle se démocratise et affine ses usages… En attendant de voir son marché décoller.

«La fenêtre connectée ? On y croit beaucoup !», annonce d’emblée Fabrice Koszarek, Responsable Management Produit chez Maco Ferrures. Les raisons de cet engouement ? «D’ici cinq à 10 ans, toute une génération d’acquéreurs de maisons qui aura été équipée de smartphone depuis tout petits ne concevra pas de devenir propriétaire d’un bien sans connectique». Résultat: le spécialiste des ferrures de menuiserie a plongé dans le bain avec son capteur de position sans fil MTronic, intelligent et connectable. En feuillure, ce capteur radio avec détection intelligente des effractions, compatible Somfy  dans l’environnement Io, se fond dans le dormant de la fenêtre grâce à des dimensions de 135 mm x 18 mm x 9 mm. Sans fil, sans usinage, il ouvre à toutes les fonctions : fermé, ouvert, basculé, malveillance. Le système d’alarme anti-intrusion reste toujours actif.

Précurseur en la matière, Internorm pour sa part croit en la fenêtre connectée… depuis 2014. Avec I-Tec SmartWindow, Internom donne de l’intelligence à la fenêtre et à ses équipements via une box dédiée et son appli. À l’origine compatible avec HomeMatic, et depuis 2017 avec le moteur RTS Somfy, cette application ouvre au pilotage des nombreuses fonctionnalités : automatisme sur une lampe, variateur de lumière, volet filaire existant, porte de garage, portail, pompe d’arrosage automatique, etc. Côté installation, il suffit d’acquérir la box SmartWindow. Le client se connecte en Wifi sur sa box Internet existante standard et utilise un appareil (tablette ou Smartphone) sous environnement Android ou IOS. Différentes commandes digitales gèrent à la fois l’aération I-tec de la fenêtre, la protection solaire mais aussi le contrôle des éléments complémentaires. Le signal en 868 mHz assure une sécurité maximale, avec en plus la fonction retour d’informations (bidirectionnelle).

L’interopérabilité pour démocratiser

D’autres signaux clignotent en faveur de cette fenêtre connectée d’après Marc Fauchreau, Responsable Marketing et Communication chez Janneau  : «Certes, pour l’instant la diffusion de la fenêtre connectée reste faible en volume. Mais, le marché des objets connectés va prendre de l’ampleur à l’image de Somfy  qui vient de signer un partenariat avec Free pour créer une box qui va clairement démocratiser la dimension connectée chez le particulier». Baptisée Freebox Delta, cette nouvelle offre du fournisseur d’accès internet pilote les automatismes de la maison en embarquant les protocoles radios Somfy iohomecontrol et RTS, devenant ainsi, la première box multimédia avec système de domotique. Grâce à la nouvelle application Freebox disponible avec cette box, les abonnés peuvent ainsi interagir avec leurs équipements Somfy. Et pour faciliter encore plus la domotique, les services associés sont inclus dans l’abonnement de la Freebox, sans surcoût.  «D’ailleurs, reprend Marc Fauchreau, que ce soit Somfy ou Delta Dore, ils se sont ouverts à la commande vocale. Tout le monde a compris que l’interopérabilité allait démocratiser le sujet. Tout s’organise pour ouvrir la smart home et du coup la fenêtre connectée à un public le plus large».

Pour Damien Martin, Responsable Technique Nouveaux Produits chez Schüco, la commande vocale va également être un vecteur essentiel de démocratisation : «Toutes les enceintes connectées emmènent la domotique chez le particulier. Elles ouvrent à la smart home qui répond à des enjeux globaux que sont le développement durable, la durée de vie des produits ou encore les besoins en sécurité. Nous nous devons d’être compatible avec chacune de ces attentes». Ainsi, – mais pour l’instant présenté uniquement sur le marché allemand -, le gammiste a conçu une compatibilité de ses solutions avec l’assistant personnel intelligent Alexa développé par Amazon.

Baies vitrées Schüco équipée du système Schüco TipTronic Simply Smart

Jusque là piloté par l’application Schüco Building Skin Control, le système Schüco TipTronic Simply Smart se commande aussi désormais par la voix.

De quoi actionner simplement par la voix ses ferrures intelligentes et connectées TipTronic Simply Smart. Un système qui gère l’ouverture et le verrouillage des fenêtres et baies coulissantes, déjà pilotable à distance via l’application Schüco Building Skin Control. Cette technologie associée à une large gamme de capteurs refroidit intelligemment les habitations mais améliore aussi la qualité de l’air intérieur. Un des nombreux nouveaux enjeux auxquels la fenêtre connectée va apporter une véritable réponse, intégrée dans la smart home en toute interopérabilité.

Texte Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer

Pour en lire plus

Cet article est un extrait du dossier spécial Fenêtre de L’Echo de la baie n°127, de février / mars 2019. Pour lire le dossier en intégralité, vous pouvez vous abonner ou acheter à l’unité ce numéro ici.

Dans le dossier spécial Fenêtres de L’Echo de la baie, vous trouverez plus de 60 pages d’analyse du marché, d’interviews et de panorama de produits.

Sommaire du dossier spécial Fenêtres :
81 • Fenêtre 2019, la frappe a toujours du mordant
82 • Quelle croissance ? La nouvelle étude TBC
84 • Une confiance sur le fil et des acteurs offensifs
94 • L’UFME part en campagne, la fenêtre PVC veut faire rêver
96 • La fenêtre met le pied dans la smart home
100 • La fenêtre connectée, acteur de la qualité de l’air intérieur
104 • La sécurité connectée : une priorité
110 • Olivier Bellanger / Delta Dore : « la sécurité et la qualité de l’air intérieur sont des enjeux prioritaires »
112 • Convaincre et séduire : les nouvelles solutions rivalisent d’arguments :
112 • Spécialistes aluminium
126 • Solutions PVC
135 • Multi-spécialistes et multi-matériaux

 

 


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80