Fenêtres bois-alu : Nouvelles valeurs ajoutées

#Marchés Publié le 21 décembre 2020 à 9h47

Les nouvelles fenêtres bois-alu peaufinent leurs arguments : outre leurs qualités techniques et l’atout écologique, ce sont des design et des essences en phase avec les tendances de la décoration intérieure et des finitions aluminium toujours plus actuelles.

Chez le leader MéO, la mobilisation produit de l’année 2020, c’est la porte d’entrée. L’industriel a lancé en septembre une offre entièrement renouvelée de 74 modèles déployée autour de deux axes : un concept traditionnel à cadre apparent et un nouveau concept monobloc breveté. Leurs points communs : la variété des design, la personnalisation, la facilité/pérennité de la pose (paumelles réglables tridimensionnelles), la sécurité (5 points), la poignée Hoppe avec carré à montage rapide, l’option triple vitrage pour tous les modèles.
Les 6 gammes monoblocs (47 modèles) déclinent les atouts d’un ouvrant bois-alu de 89 mm double ou triple vitrage sur un cadre structure bois. Ils affichent une performance thermique Ud jusqu’à 0,7 W/m2.K et une performance AEV A*3/E*7B/V*A2 (6 joints d’étanchéité). Les 4 autres gammes (27 modèles) sont les premières du marché à présenter la certification NF sur portes d’entrée bois-aluminium à cadre apparent. Pour les deux types de gammes, le fabricant met l’accent sur leur rapport qualité/prix.
Cette collection boucle la révolution de l’offre de l’ex-MC France, officiellement MéO depuis janvier, à destination de ses marchés du particulier (60% de ses volumes) et du chantier. Démarrée sur la frappe avec un concept multibreveté pour afficher de hautes performances (Uw de 1,2 en double vitrage, de 0,7 entre triple vitrage MUwST, A*4/E*9A/V*A2), elle s’est poursuivie sur le coulissant puis la menuiserie connectée. Le début 2021 verra la commercialisation du coulissant motorisé issu du partenariat entre le groupe Liébot et Somfy.

Chez Minco, la fenêtre Hybride s’étoffe de trois nouveautés au design résolument contemporain. La menuiserie Hybride VEC se caractérise par le vitrage extérieur collé sur un ouvrant à la française 76 mm. Le double vitrage isolant (34 mm) est bordé par une sérigraphie noire périphérique qui recouvre l’extérieur de l’ouvrant et valorise le clair de vitrage (Sw = 0,51 et Tlw = 62 sur fenêtre de L. 1450 x H. 1440 mm avec vitrage 4.16 argon.4). Le collage périmétrique garantit l’étanchéité de l’ouvrant à l’air et à l’eau, celle-ci étant renforcée par un troisième joint extérieur sur le dormant aluminium (A*4, E*600B, V*A2). Côté thermique, la menuiserie Hybride VEC revendique un Uw jusqu’à 1,3.
La nouvelle finition Bois Brûlé Soleil donne au profil intérieur (droit) un aspect inédit pour une proposition exclusive. Elle préserve les qualités techniques du carrelet en pin que vient recouvrir sur toutes les faces visibles un parement de 10 mm en bois récupéré, également biosourcé. « L’innovation réside dans notre capacité à travailler cette matière sur un outil de production industriel », explique Emmanuel Le Coz, directeur de Minco. « Ce développement vient de notre écoute client et répond à une demande en haute et moyenne montagne. »
Pour son premier garde-corps, le fabricant a choisi de proposer un produit gain de temps et entièrement vitré, pour un design minimaliste. Intégré à la menuiserie (dormant de 106 à 206 mm), le vitrage feuilleté trempé répondant à toutes les normes de sécurité est fixé sur les deux côtés (profils en aluminium thermolaqué RAL satiné ou texturé). Disponible sur des ouvertures jusqu’à 1,80 mètre de largeur (2 vantaux).

Texte Laurence Martin

Cet article est un extrait du dossier spécial Menuiseries Mixtes de L’Echo de la baie n°138, de Décembre 2020. Pour lire le magazine en intégralité, vous pouvez vous abonner ici ou acheter à l’unité ce numéro ici.

Dans le dossier spécial Menuiseries Mixtes de L’Echo de la baie, vous découvrirez une vingtaine de pages dédiées à l’analyse du marché des menuiseries bois-aluminium, avec des interviews, et un panorama de produits.

Sommaire du dossier spécial menuiseries mixtes :

64 • La fenêtre bois-alu cultive ses atouts
66 • La fenêtre bois-aluminium stable dans sa niche
68 • Interview : Lewis Bidault, gérant du cabinet P&P
70 • Nouvelles valeurs ajoutées
82 • Vous avez dit FDES ?

N°138

Décembre 2020


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80