PVC et composites : au coeur du marché

#Marchés Publié le 17 octobre 2019 à 15h29

Dans la famille de ses menuiseries hybrides AM-X, Atlantem abat la carte du coulissant 2 vantaux. Sa conception permet une finesse en accord avec la demande du cœur de marché : 35 mm en section centrale, 68 mm sur les montants latéraux, pour des dimensions maximales jusqu’à 2,60 en hauteur et 3,40 m en largeur.
Outre un seuil encastrable facilitant le passage dedans/dehors, le système de chariots extra-plats à roulement à billes « augmente aussi la finesse des profils dans la traverse basse et fluidifie le fonctionnement des vantaux », souligne le fabricant.
Côté confort d’usage et performances, le coulissant 2 vantaux AM-X est disponible avec poignée à mouvement 2 en 1 en option, affiche un Uw de 1,4 en double vitrage et des niveaux d’étanchéité A*3/E*6B/V*A2 ; crémone en acier à crochets bidirectionnels en option (3 points en standard). Côté pose, il propose un dormant avec une aile de rénovation intégrée (finitions affleurantes, soudures invisibles…). Disponible en blanc, 250 coloris et 4 ambiances bois intérieur.

Désormais disponible en RAUFIPRO X®, la nouvelle génération du polymère composite de Rehau, le levant-coulissant Geneo dédié aux grandes ouvertures voit plus haut. La teneur en fibres de verre est augmentée de 50% dans le profilé d’ouvrant, permettant de monter jusqu’à 2,80 m, soit 10 % de plus qu’avec le RAUFIPRO®.
Le système autorise des variantes jusqu’à 10 mètres de longueur avec 4 ouvrants acceptant une charge maximale de 400 kg (vitrage jusqu’à 53 mm), et intègre les volets roulants du gammiste. La performance thermique reste identique : Uw jusqu’à 0,67 en triple vitrage (Ug 0,4).
À noter côté finitions : 3 décors bois hyper réalistes Woodec venus récemment compléter Kaleido, l’offre couleur Rehau, disponible sur 200 coloris, soit plus de 400 combinaisons intérieur/extérieur possibles (paint et capotage aluminium).

Profialis met l’accent sur son système coulissant Horizon, preuve, selon le gammiste, que « le coulissant PVC peut très bien se comporter sur des marchés où on ne l’attend pas, comme les grandes baies vitrées ».
De fait, la gamme,, d’un assemblage aisé et sous avis technique, garantit des performances thermiques (Uw jusqu’à 1,4), acoustiques (36 dB) et d’étanchéité dans les dimensions usuelles (H. 2,18 m x L. 4 m en 4 vantaux). Mais « pour les réalisations d’exception, ces limites peuvent être dépassées dans le respect des réglementation et impositions en vigueur », ce qui constitue un atout supplémentaire outre ceux du PVC sur les plans écologiques et économique, fait remarquer Sylvain Gaudard, responsable communication. Son système d’ouvrants à assemblage mécanique permet un battement central de 52 mm pour un clair de jour maximal.
L’offre de finitions (teinte masse, RAL, 43 références en plaxage) s’est récemment enrichie d’un coloris contemporain Noir Mat.

Texte Laurence Martin

Cet article est un extrait du dossier spécial Baies coulissantes de L’Echo de la baie n°131, d’octobre 2019. Pour lire le magazine en intégralité, vous pouvez vous abonner ici ou acheter à l’unité ce numéro ici.

Dans le dossier spécial Baies coulissantes de L’Echo de la baie, vous découvrirez une trentaine de pages dédiées à l’analyse du marché, avec des avis d’experts, et un panorama de produits.

Sommaire du dossier spécial Baies coulissantes :

210 • Le Coulissant voit toujours plus grand
212 • Baies Aluminium : la tentation minimaliste
224 • Bois et Mixtes : transparence et performances
226 • PVC et Composites : au cœur du marché


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80