Bois et Mixtes : transparence et performances

#Marchés Publié le 18 octobre 2019 à 15h23

Le système FIN-Slide de Finstral propose de nombreuses déclinaisons, dont deux séries qui maximisent particulièrement les surfaces vitrées : FIN-Slide Cristal, à l’aspect tout verre intérieur, et FIN-Slide Nova-Line Plus, à l’aspect tout verre extérieur et sans profil apparent.
L’ensemble de la gamme propose une finition personnalisée avec bord émaillé et matériau au choix : extérieur aluminium et intérieur aluminium, bois, verre, ou ForRes (à partir de PVC recyclé et de balles de riz). Intégrées dans une façade modulaire FIN-Vista, les portes coulissantes autorisent une ouverture libre jusqu’à 5,4 m.
Le système se caractérise par d’excellentes performances thermiques (Uw entre 1,2 et 0,78), une isolation acoustique jusqu’à Rw 43 dB, une perméabilité à l’air de classe 4 et une étanchéité à la pluie de classe 6A.

La nouvelle porte coulissante à levage de Clara Fenster voit large : un ouvrant de 2,30 m par 2,50 m de hauteur pour des compositions jusqu’à 6 m de long. Elle comprend un panneau coulissant et un fixe, accueillant le système de fenêtre Clara en bois-aluminium, dont l’ouvrant totalement vitré (verre trempé) dissimule le système de fermeture (Siegenia) et les joints derrière une bordure émaillée.
Outre son design, sa conception permet de revendiquer une excellente isolation thermique (Uw de 0,92). Disponible en structure standard avec vitrage 6/24/4/27/6 mm ou 8/24/4/27/8 (possibilité verre de sécurité feuilleté) et bois d’épicéa (en option : chêne, mélèze, meranti) en bois abouté pour les teintes couvrantes et bois massif pour les finitions vernies.

Le coulissant hybride de Minco (bois-aluminium) s’inscrit dans la démarche éco-raisonnée volontariste de l’entreprise, à l’instar de ses autres menuiseries. À côté de son coulissant deux vantaux classique (jusqu’à L. 3,40 m x H. 2,35 m), la marque propose un levant-coulissant optimisé « pour répondre à la demande croissante, aussi bien pour des raisons esthétiques qu’énergétiques, de maximisation des surfaces vitrées et des apports solaires », explique Freddy Thomin, responsable commercial.
Le levant-coulissant autorise désormais des dimensions jusqu’à L. 4,50 m x H. 2,50 m sur 2 vantaux, d’un poids maximal de 300 kg chacun, équipés de quincailleries haut de gamme (GU) et avec seuil encastré pour une intégration et une accessibilité accrues. Une version motorisée est à l’étude.
En triple vitrage, sa performance thermique atteint ainsi des niveaux passifs. C’est le cas par exemple des deux coulissants à levage 1 seul vantail à galandage et triple vitrage installés dans cette maison en Loire-Atlantique : sur des largeurs de 2 m et 1,60 par 2,20 m de hauteur, ils affichent un Uw de 0,9.
Dans les prochains mois, Minco proposera l’intégration dans le vitrage de ses coulissants d’un store vénitien à commande manuelle ou motorisée, « une fonctionnalité que nous intégrions déjà la demande mais dont la forte progression justifie qu’on y réponde en gamme, pour le neuf et pour la rénovation ».

Texte Laurence Martin

Cet article est un extrait du dossier spécial Baies coulissantes de L’Echo de la baie n°131, d’octobre 2019. Pour lire le magazine en intégralité, vous pouvez vous abonner ici ou acheter à l’unité ce numéro ici.

Dans le dossier spécial Baies coulissantes de L’Echo de la baie, vous découvrirez une trentaine de pages dédiées à l’analyse du marché, avec des avis d’experts, et un panorama de produits.

Sommaire du dossier spécial Baies coulissantes :

210 • Le Coulissant voit toujours plus grand
212 • Baies Aluminium : la tentation minimaliste
224 • Bois et Mixtes : transparence et performances
226 • PVC et Composites : au cœur du marché


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80