Du sur-mesure plug & play

#Marchés Publié le 6 octobre 2019 à 15h45

Optimiser la pose devient une préoccupation majeure de nombre de fabricants. Objectifs : réduire la pénibilité sur les chantiers mais également limiter les risques de contre-références des portes de garage sur-mesure.

Afin de simplifier la pose par les installateurs, Aludoor dote ses ouvertures latérales d’un nouveau profil précadre, de nouvelles pièces de jonction et d’un nouveau verrou. L’industriel décline aussi deux dernières générations de configurations de montage plafond en ressorts de torsion arrière pour une retombée de linteau allant jusqu’à 65 mm pour une perte de passage de 60 mm en configuration motorisée. Et une retombée de linteau de 80 mm pour une perte de passage de 45 mm en configuration motorisée.

Le spécialiste du sur-mesure Javey propose l’ossature R100. Elle dispose de quatre ressorts de traction prétendus et intégrés dans les rails horizontaux, pour une durée de vie multipliée par rapport à un système de ressorts classique. La pose est facilitée grâce à un système d’assemblage clipsable des montants verticaux et des retours. Le profil de refoulement monobloc en aluminium extrudé comprend les 2 rails de refoulement et le support des ressorts avec goulotte anti-bruit. La fixation des suspentes de plafond est intégrée dans le profil aluminium des retours. Cette accroche coulisse sur la longueur du retour et se place à la position voulue. L’emplacement des ressorts dans les rails horizontaux apporte esthétisme et sécurité. Si le client fait face sur un chantier à une absence d’écoinçons, cette ossature se pose entre murs. Elle évite d’avoir à refaire de la maçonnerie ou de poser des tubes pour créer des écoinçons.

La porte de garage sectionnelle à ouverture par le plafond équipée d’un portillon pivotant XL de France Fermetures, baptisée Maori, se dote désormais d’une version Pose Express. Pour que les installateurs gagnent du temps lors de son assemblage et de son réglage, elle se dote d’une structure précadre pouvant être assemblée au sol pour caler et fixer la porte. Ses ressorts de compensation sont prémontés et intégrés dans les montants. Et le tablier est aussi prémonté et réglé en usine, évitant les opérations d’assemblage et de réglage du portillon. Avec un encombrement réduit – sa retombée de linteau est de 130 mm – cette sectionnelle s’adapte aux garages les plus exigus.

Texte Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer

Cet article est un extrait du dossier Portes de garage de L’Echo de la baie n°130, de septembre 2019. Pour lire le magazine en intégralité, vous pouvez vous abonner ici ou acheter à l’unité ce numéro ici.

Dans le dossier Portes de garage de L’Echo de la baie, vous découvrirez une quinzaine de pages dédiées à l’analyse du marché, avec des avis d’experts et un panorama de produits.

Sommaire du dossier Portes de garage :

130 • Portes de garage : sur tous les fronts
132 • Répondre à tous les enjeux de la rénovation
134 • Cherche personnalisation à tout prix
140 • Du sur-mesure plug&play
146 • Des mètres carrés en plus

N°130

Septembre 2019


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80