Résultats du Concours général des métiers section menuiserie aluminium-verre

#Quoi de neuf ? Publié le 24 juillet 2019

L’Education Nationale organise chaque année le reconnu Concours général des métiers. Ce concours distingue les meilleurs élèves de première et de terminale des établissements d’enseignement général, technologique et professionnel de France. Cet événement est soutenu par deux organisations de notre secteur : le SNFA et la FFPV.

Les épreuves du Concours général des métiers

Ouvert aux élèves de bac professionnel section Menuiserie Aluminium Verre, il est organisé tous les ans par un lycée professionnel différent. Les 3 meilleurs candidats des épreuves écrites se retrouvent ainsi pour les épreuves pratiques pendant 3 jours.
L’épreuve théorique s’est déroulée en mars dernier. Les élèves – venus de tout l’hexagone – ont donc disputé l’épreuve pendant 6 heures. Cette étape permet donc de départager les meilleurs élèves du bac professionnel « Menuiserie aluminium et verre ».
Quant à l’épreuve pratique, elle s’est déroulée à Marseille au du lycée professionnel René Caillé du 21 au 24 mai 2019. Cette seconde partie consiste à fabriquer des oscillo-battants. Ceci, avant de les poser sur le site de l’établissement. Cette phase finale permet d’apprécier les compétences des trois candidats et d’établir un classement.

Les lauréats du Concours Général des métiers

Le 11 juillet dernier, les prix ont été remis aux lauréats de chaque section. Zoom sur les candidats de la section menuiserie aluminium-verre:

1er prix : Monsieur Pierrick Levotre – 01/04/1998 du Lycée des métiers de l’habitat et l’industrie à Gelos (64)
2ème prix : Monsieur Benjamin Lebegue – 28/11/1998 Lycée des métiers Jules Verne à Etaples (62)
3ème prix : Monsieur Nicolas Routier – 20/05/1995 Lycée des métiers Jules Verne à Etaples (62)

Les jeunes ont ainsi réalisé des oscillo-battants, en autonomie et sans aide. Les châssis réalisés et posés par les concurrents, seront dans les faits, donnés et posés par les élèves du lycée professionnel René Caillé à une association du port naval (inauguration prévue en novembre).

Des opportunités d’emploi et d’évolution en menuiserie aluminium-verre

Après l’obtention du baccalauréat professionnel, les jeunes diplômés entreront immédiatement dans la vie active. Ils assureront des missions de technicien qualifié. Il pourront aussi continuer des études supérieures en BTS (enveloppe du bâtiment) puis en licence. Ces formations de technicien supérieur offrent des débouchés variés et de réelles opportunités de travail.
Encore méconnues, elles garantissent l’accès à l’emploi. Elles sont malheureusement parfois menacées de fermeture, faute de candidats. Une situation paradoxale sur le marché de l’emploi actuel, et sur lequel les entreprises peinent à recruter. Pourtant la demande de menuiseries aluminium-verre, en neuf comme en rénovation, ne cesse de croitre depuis de nombreuses années.

Rappel de chiffres : pas moins de 75% des jeunes travaillant dans le secteur du BTP sont entrés dans la vie active sans passer par l’étape de la recherche d’emploi.

Voir les opportunités d’emploi dans la menuiserie aluminium-verre

Promotion des métiers de la miroiterie

En savoir plus sur les formations de la menuiserie aluminium-verre en France

En savoir plus sur les produits verriers, pour les enseignants et professionnels


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80