Panorama : Volets roulants, la course à la valeur ajoutée

#Marchés Publié le 22 juin 2017 à 0h00

Après cinq ans de rétractation pour atteindre quelque 4,1 millions d'unités, les volets roulants ressent les effets du redémarrage de la construction neuve mais semble plus mitigé dans la rénovation. Sur un marché mature, la concurrence manie plus que jamais les armes de la facilité d'assemblage, de pose et le service d'un côté, les fonctionnalités à forte valeur ajoutée de l'autre, liées à l'isolation et à la maison connectée. Aperçu des enjeux et panorama des nouveautés. Performances thermiques et acoustiques des volets roulants Côté tablier, les lames à revêtement faiblement émissif sont devenues un incontournable. « Elles représentent plus de la moitié des commandes dans une couleur où l’alternative est possible », indique Pascal Cros, directeur commercial et marketing de Profalux, dont la Thermo-Reflex a été pionnière en la matière et qui note le succès de la récente Isomaxx, première lame thermo-reflex isolante été comme hiver grâce à un laquage en face intérieure « particulièrement adapté aux coloris foncés tendances contemporains anthracite (RAL 7016) et marron (RAL 8019) ». Les réglementations allant vers le bâtiment passif et d’ores et déjà les avancées de l’ITE valorisent les solutions à hautes performances non seulement thermiques mais aussi, c’est plus nouveau, acoustiques, au point que c’en devient un « enjeu d’innovation clé », souligne-t-on chez le concepteur Geplast. En amont : course à la productivité Le panorama des nouveautés confirme la tendance lourde : les industriels multiplient les arguments en faveur de la facilité et de la rapidité d’assemblage pour des produits toujours plus performants, avec force adaptateurs et autres systèmes qui rationalisent ou universalisent. Focus sur l ’attache révolutionnaire lancée par Deprat : Duoclic s’adapte à tous les tubes ronds 53-54 et revendique d’être la plus rapide à manipuler du marché, quelle que soit l’orientation du tube. « Avec 3 à 5 secondes de moins à l’attache, c’est plus de 400...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l’intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80