KE : le nouveau leader de la terrasse

#Marchés Publié le 9 mars 2021 par L'Echo de la Baie

Le 1er janvier dernier, à l’initiative de leur maison mère italienne, le groupe BAT, les sociétés KE France, dédiée aux stores extérieurs, et KE Gennius France, spécialiste de la pergola, ont fusionné sous bannière unique KE. Vincent Baudelet, son directeur commercial nous en dévoile les enjeux.

Nous avions parlé de cette fusion il y a deux ans. Ce n’était pas à l’ordre du jour. Pourquoi l’est-elle maintenant ?

Vincent Baudelet : Elle était dans les cartons. Mais face à la dynamique du marché de la protection solaire aujourd’hui, elle est opportune afin de proposer une offre complète avec une marque unique KE, et Gennius devient un nom de gamme.

Que va proposer cette entité unique KE ?

V.B. : Un tarif qui comprend stores extérieurs et pergolas, dont cinq produits de la gamme Gennius. Jusque là, elle visait plutôt le secteur du CHR. En l’élargissant vers le particulier, nous démultiplions les points de contact et les opportunités de marché. Notre offre s’échelonne avec un premier niveau qui adresse ce particulier, facile à chiffrer sur la base d’un tarif en lecture directe. Le second niveau se destine aux projets qui nécessitent l’intervention d’une cellule dédiée en appui technique et que nous avons mise en place. La partie commerciale, restructurée, va donc se composer d’une force de vente de terrain et d’une cellule projet. Pour les réalisations plus grandes et complexes, des techniciens mobiles sur le territoire vont épauler les clients professionnels. Le service est un axe important de différenciation.

Avec pour ambition affichée de devenir leader de la protection solaire et par voie de conséquence de l’oudoor en France, allez-vous relocaliser la fabrication italienne de pergolas ?

V.B. : Depuis cinq ans, sur la partie stores chez KE France, notre croissance très forte a doublé notre chiffre d’affaires. D’outsider, nous sommes devenus un des acteurs majeurs de ce marché. Nous allons conforter cette position en produisant d’ici 2022, les pergolas bioclimatiques sur notre site près de Chartres puis les pergolas toiles. Sur les prochaines années nous comptons doubler à nouveau notre taille et créer des emplois.

Votre activité protection solaire a été euphorique en 2020. Est-ce toujours le cas en 2021 ?

V.B. : Nous avons été submergés de demandes pour les stores extérieurs dès le printemps 2020, et l’activité pergola à destination du particulier a décollé. Depuis ce début d’année, les demandes de devis qui affluent chez nos clients laissent présager une saison dans la même veine.

Outre les cinq pergolas Gennius, KE lance un nouveau store de protection terrasse sur pieds, baptisé Hydrae Plus… Comme de nombreux acteurs cette année.

V.B. : Sur pieds, ce qui sécurise le client, avec toile acrylique Dickson ou Soltis de Ferrari, ce store allie grandes dimensions, toile zippée, etc. Les terrasses se sont agrandies, les gens vivent plus souvent dehors. Entre store et pergola, et contrairement à une bioclimatique, cette structure plus légère laisse entrer la lumière grâce à sa toile enroulée. À l’image des nombreux fabricants qui arrivent avec cette solution cette année, il existe un important développement sur ce segment.

Justement, en tant que spécialiste de la toile, allez-vous affirmer ce positionnement face à la pergola bioclimatique leader ?

V.B. : À 85 % les consommateurs veulent des lames aluminium. Mais c’est une spécificité française ! En raison d’un marketing très puissant, ils pensent qu’une toile est moins qualitative. Certes, elle nécessite une pente. Mais à l’usage elle apporte plus de confort et de performances. Si nous proposons deux modèles bioclimatiques, car le marché français le demande, nous voulons convaincre nos clients que la toile est bien meilleure que la lame aluminium. Et nous allons tout faire pour évangéliser ce marché.

Texte Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer

Cet article est un extrait du dossier spécial Outdoor de L’Echo de la baie n°139, de Février 2021. Pour lire le magazine en intégralité, vous pouvez vous abonner ici ou acheter à l’unité ce numéro ici.

Dans le dossier spécial Outdoor de L’Echo de la baie, vous découvrirez une quarantaine de pages dédiées à l’analyse du marché de l’outdoor, avec des interviews, et un panorama de produits.

Sommaire du dossier spécial Outdoor :

144 • Outdoor : si beau dehors
146 • Pergola : plaisirs augmentés
156 • L’outdoor hybride en terrasse
164 • La pergola se réinvente en carport
170 • Parfaire le décor outdoor
180 • KE : le nouveau leader de la terrasse


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80