Façades : les acteurs peaufinent leurs solutions et services

#Marchés Publié le 2 juin 2021 à 14h29

Un an après la reprise accélérée post-premier confinement, l’onde de choc Covid n’a pas fini de se faire sentir, chez les acteurs de la façade comme dans le reste de la filière bâtiment. Multiples, diffus, ses impacts ne pénalisent pas nécessairement l’activité en elle-même : les carnets de commande sont pleins. Sur le sujet du moment, les tensions sur les matières premières, nous avons demandé au directeur général du Groupement des fileurs d’aluminium de nous livrer son analyse. Au SNFA, Sandra Bertin met pour sa part l’accent sur l’opportunité que représente pour les façadiers le marché de la rénovation tertiaire. Plus que jamais, le marché a besoin de fiabilité dans les solutions et dans les services. De fait, concepteurs-gammistes et façadiers sont au rendez-vous. Illustration au fil des pages de ce panorama.

Un marché sur le fil du rasoir

Surchauffe post-premier confinement, casse limitée en 2020, activité soutenue début 2021… Depuis un an, le marché de la façade suit grosso modo et sans surprises, avec des nuances propres au tertiaire et au logement collectif, le même mouvement que le reste de la menuiserie et du bâtiment. Les prix et les approvisionnements des matières premières en ligne de mire.

Chez Wicona, Kaïsse Kamal, directeur de la prescription, résume un constat partagé : « La pandémie génère un décalage des décisions dans le temps mais l’activité est...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l’intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80