Verrissima : Discrétion donne de l’éclat aux vitrages de fenêtre

#Nouveautés Publié le 4 mai 2021 par L'Echo de la Baie

Avec son offre baptisée Discrétion, le miroitier bouscule le marché jusqu’à présent confidentiel des vitrages décoratifs pour fenêtres. Au catalogue : une large gamme de motifs dans l’air du temps, adaptables à tous les formats et tous les types d’ouvertures. Un nouveau terrain pour les envies de déco dans la maison ?

Elle est sortie en même temps que Clair & Loft, sa nouvelle offre de vitrages pour portes d’entrée (lire notre dossier). De fait, Discrétion décline à la vitre de fenêtre le savoir-faire du miroitier en matière de sablage main, d’impression numérique, de gravures sur inox et de vitraux, le tout conjugué au talent créatif de ses partenaires designers.

La collection Philippe Letullier interprète l’air du temps avec quatre lignes de motifs sur verre dépoli acide dont les noms sont explicites : Satina (sablage main), Graphika, Natura et Line (impressions numériques). Dans la collection Amandine Mangenot, Art & Matières, on retrouve l’inspiration de ses créations pour la porte, notamment des riches motifs de gravure en impression numérique ou sur inserts inox. Les deux sont proposées en deux teintes en standard : noir et gris mastic. Enfin, la collection Verrissima propose des vitraux d’art.

Discrétion de Verrissima : une gamme inédite sur le marché

Au total, plus d’une quarantaine de dessins forment une proposition inédite sur le marché. En effet, en plus de sa variété et de ses qualités techniques et esthétiques, l’offre s’adapte à tous les formats et à tous les types de fenêtre : horizontal, vertical, carré, ouvrant, basculant, un vantail et deux vantaux. De quoi séduire le particulier pour lui permettre d’animer enfin la fenêtre de sa salle de bain ou de sa pièce donnant sur un vis-à-vis autrement qu’avec un vitrage moiré ou dépoli sans aucune fantaisie.

Car le miroitier a aussi fait l’effort de doter Discrétion d’une grande simplicité tarifaire. Quel que soit le sablage et quelle que soit l’impression numérique, les prix au mètre carré sont identiques. Compte tenu des surfaces vitrées des fenêtres, le différentiel d’avec un vitrage isolant transparent ne constituerait pas une plus value pénalisante sur l’ensemble de la menuiserie.

En tous cas, il pèserait peu dans la balance face au formidable potentiel de différenciation que permet cette offre décorative sur un marché passablement dépourvu de propositions en la matière !

Retrouvez cet article dans L’Echo de la baie n°140


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80