VEKA France signe la charte UFME

#Quoi de neuf ? Publié le 30 octobre 2019

Le 22 octobre dernier, VEKA a signé la charte UFME * (Union des Fabricants de Menuiseries) pour le recyclage des menuiseries en fin de vie. Une charte mise en place par les adhérents du syndicat. L’entreprise confirme ainsi à nouveau son engagement environnemental.

La charte UFME

Cette charte vise notamment à promouvoir les bonnes pratiques nécessaires à la maîtrise de la qualité de collecte et de traitement des déchets de menuiseries.

A noter que sur 8,4 millions de fenêtres (tous matériaux confondus) déposées chaque année en France, la très grande majorité échoue en centres d’enfouissement. « Un constat sans appel » pour Robert Dollat, président de l’UFME qui déclarait que « l’enfouissement en décharge ne peut constituer une solution d’avenir, d’autant qu’il existe des exutoires opérationnels ». Il était donc important d’agir et de sensibiliser l’ensemble de la filière : fabricants, installateurs, professions associées et extrudeurs.

VEKA, engagé depuis 25 ans

Un engagement logique pour VEKA. En effet, le recyclage s’impose comme l’un de ses fondamentaux depuis déjà plus de 25 ans. VEKA revendique effectivement depuis 1994 le recyclage de chutes de fabrication et des fenêtres en fin de vie dans son process. Avec notamment l’intégration à cœur de ces matières régénérées dans ses profilés.

Les extrudeurs signataires de la charte UFME s’engagent sur un objectif quantitatif de taux de matière recyclée supérieur à 20 % à l’horizon 2025. Mais, VEKA a déjà largement anticipé ces directives. Et, cet objectif sera réalisé bien avant l’heure. Soulignons enfin que VEKA souhaite impulser également cette dynamique d’engagement environnemental chez l’ensemble de ses clients et au sein de son réseau Fenétrier® VEKA. Ainsi, la prochaine étape pourrait bien être la souscription des adhérents du réseau Fenétrier® VEKA à la charte.

* : Parmi les engagements communs, la charte implique de prendre connaissance de la qualité des déchets de menuiseries et de leurs exutoires, de diffuser la liste des points de collecte de ces déchets, de relayer les bonnes pratiques pour le recyclage en boucle fermée, d’améliorer la traçabilité des déchets en fin de vie ou encore de diffuser les bonnes pratiques sur les chantiers de rénovation ou déconstruction.


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80