Un mur-rideau KAWNEER monumental pour le centre aquatique Ste-Victoire à Venelles (13)

#Quoi de neuf ? Publié le 27 mai 2019

A Venelles (13), dans un paysage préservé de pins et de crêtes, le Centre aquatique Sainte-Victoire trône comme un belvédère au cœur de la nature. C’est le premier centre aquatique de France réalisé en REM (Réalisation Exploitation Maintenance). Ce bâtiment à la silhouette élancée et tout en transparence crée un trait d’union entre Lubéron et Sainte-Victoire grâce à un mur-rideau KAWNEER monumental.

Conçu par l’agence d’architecture Chabanne, le Centre aquatique Sainte-Victoire s’étend sur une surface de 14 400 m2. Composé d’un bâtiment de 4 500 m2 et de nombreux aménagements extérieurs, il constitue un gigantesque pôle aquatique. En effet, il se compose de :

  • un bassin sportif de 33 m x 25 m,
  • un bassin d’activités et d’apprentissage de 250 m2,
  • espace forme et pôle de jeux aquatiques en extérieur de 200 m2 avec plages végétales et minérales),
  • un bassin nordique extérieur de 50 m chauffé toute l’année.

Intégré dans un paysage de terrasses, le bâtiment a été imaginé pour mettre en scène la perspective reliant les deux sommets symboliques de la Provence et du pays aixois : Lubéron et Sainte-Victoire. Il se veut le prolongement de la pinède et de la crête.

« L’architecture naturelle du projet réinterprète la canopée des pins comme une toiture abritant la halle bassins, et la roche de la crête comme une protection massive contenant les annexes », explique Jonathan Leroy, Directeur de l’Agence Chabanne Grand Sud. Pour se fondre dans l’environnement, le bois est très présent dans la structure du bâtiment. Il l’est également sur l’ensemble de la façade.

Une façade en Mur-rideau KAWNEER

Pour les architectes, mettre en valeur le paysage était primordial. « Nous avons donc imaginé une grande façade en mur-rideau de plus de 8 mètres au point le plus haut et aux épines très fines ; un vrai challenge en raison de la hauteur et de la zone sismique moyenne dans la région. Notre choix s’est ainsi porté sur un mur-rideau en aluminium avec renforts en métal. Cela permet non seulement de cadrer la vue sur le paysage, mais aussi, en hiver, de profiter au maximum des apports solaires. En été, le mur-rideau est protégé par une généreuse casquette en bois », précise Jonathan Leroy.

Pour répondre à cette exigence, l’entreprise Labastère 34, en charge du lot Menuiserie, a opté pour un mur-rideau KAWNEER AA100 KADRILLE. « La conception des assemblages entre les montants et les traverses est plus simple sur ce mur-rideau. Sa grille est donc plus facile et rapide à poser, tout en diminuant le risque d’erreurs, de fuites et les opérations de maintenance », explique Vincent Crouzet, Responsable bureau d’études chez Labastère 34. Le mur-rideau a été fabriqué dans l’atelier de l’unité Labastère de Toulouse. « Nous avons bénéficié de l’accompagnement de KAWNEER. Le fabricant nous a prêté les outils spécifiques nécessaires à la fabrication », poursuit Vincent Crouzet.

muur-rideau kawneer

En plus de sa très grande dimension, le mur-rideau KAWNEER présentait des contraintes techniques particulières, que l’entreprise Labastère 34 a su gérer avec le soutien du fabricant. « D’une part, la trame verticale a nécessité des collages entre les vitrages. D’autre part, nous avons dû faire filer une épine de 280 mm pour augmenter la résistance du mur-rideau. Nous avons pour cela bénéficié de l’aide des équipes techniques de KAWNEER, qui ont dessiné un profilé sur-mesure », raconte Vincent Crouzet. Non soumise aux exigences énergétiques habituelles en raison de son classement comme équipement aquatique, la piscine Sainte-Victoire présente toutefois d’excellentes performances. Notamment en matière d’étanchéité à l’air, estimée à 1,7 m3/h.m2. De plus, grâce à son laquage Qualimarine, le mur-rideau résiste parfaitement à la forte humidité du milieu, sans traitement de surface supplémentaire.

Des performances énergétiques garanties

La piscine Sainte-Victoire de Venelles est le premier centre aquatique de France réalisé en REM (Réalisation Exploitation Maintenance). Ce contrat fixe des exigences de performances énergétiques à l’usage pour une durée de 7 ans. Il y a un engagement sur les consommations d’eau (réduites de 65 %), d’énergie (consommations de chaleur diminués de 75 %), la part de chaleur issue du renouvelable (70 %), la qualité d’air et d’eau.

Repères

Maître d’ouvrage : Communauté du Pays d’Aix (13)
Maître d’oeuvre : Chabanne Architecture (69,13), KEO ingénierie (69), et INE Environnement (69)
Réalisation exploitation maintenance : SPIE Batignolles Sud-Est, Engie Axima, Engie INEO
Entreprise de Menuiserie : Labastère (34)
Menuiseries : Mur-rideau KAWNEER – AA100 KADRILLE


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80