Qualimarine, bien plus qu'une certification

#Quoi de neuf ? Publié le 19 avril 2019

Créée en 1965, l’Association pour le Développement de l’Aluminium Anodisé ou Laqué (ADAL) s’attache à garantir et à promouvoir la qualité du traitement de surface des produits en aluminium. Couvrant un large périmètre puisque compétent en France, en Outre-Mer, en Europe et en Afrique du Nord, l’ADAL délivre trois certifications sous accréditation COFRAC. QualiLaquage, Qualanod, Mélanie Grammaticopoulosmais surtout QualiMarine, considérée aujourd’hui comme la référence de la qualité des produits en aluminium thermolaqués.
Rencontre avec Mélanie Grammaticopoulos, Déléguée Générale de l’ADAL.

Une certification majeure pour les utilisateurs

Développée dans les années 90, suite à la survenue de sinistres en bord de mer, la certification QualiMarine est née de la volonté de l’ensemble de la filière de valoriser le matériau en améliorant sensiblement la performance à la corrosion des menuiseries aluminium. S’appliquant par extension à toutes les atmosphères, QualiMarine établit des conditions de qualité drastiques. A la fois en amont, sur la provenance et la composition du métal, mais également en aval, à travers l’obligation faite aux entreprises certifiées de délivrer des conseils d’entretien pour une meilleure durabilité du produit fini.

«Depuis quelques mois, nous allons encore plus loin dans notre exigence qualité puisqu’elle concerne à la fois les produits extrudés et les produits laminés» précise Mélanie Grammaticopoulos. «Avec l’agrément QualiMarine Professionnel, s’adressant particulièrement aux menuisiers et aux concepteurs-gammistes, notre offre représente une véritable valeur ajoutée pour les professionnels voulant faire reconnaître la qualité de leurs produits en aluminium. L’approvisionnement en produits certifiés QualiMarine n’engendre pas d’investissement particulier. Chacun peut ainsi initier une démarche vertueuse».

Un pas en avant substantiel si l’on se réfère à l’ancienne certification, Qualicoat, qui a pourtant longtemps «cohabité» avec QualiMarine. «L’Association suisse éponyme a en effet décidé de poursuivre son action à l’international avec sa vision propre de la certification et une approche hyper standardisée. A contrario, QualiMarine est parfaitement adaptée aux exigences de qualité spécifiques d’un marché local exigeant»

Une certification au service d’une ambition

Au-delà de la valorisation de l’ensemble des procédés de fabrication des professionnels de l’aluminium anodisé et thermolaqué, l’ADAL entend réaffirmer sa volonté d’être un apporteur de solutions techniques pour la filière aluminium.

«Extrudeurs, gammistes, fabricants, applicateurs, fournisseurs de peinture en poudre et de produits chimiques… nous représentons l’ensemble des métiers de la filière et sommes ainsi très proches du marché. Notre force est d’en connaître les attentes et les exigences. C’est la raison pour laquelle la certification QualiMarine, complétée et enrichie, va permettre aux industriels d’être en totale adéquation avec l’ensemble des contraintes du marché. Le fait que nous soyons organisme certificateur accrédité démontre bien notre volonté d’offrir aux utilisateurs un haut niveau d’exigence et l’assurance du respect des valeurs fondamentales que sont pour nous l’impartialité, la responsabilité et la compétence».

Enfin, parce que l’heure est à la communication, quelle que soit la cible : «Nous avons conçu un nouveau site internet www.adal-aluminium.fr avec une navigation beaucoup plus intuitive. Grand public ou professionnel, chacun pourra trouver l’information qui l’intéresse et découvrir l’exigence de qualité auquel les produits en aluminium anodisés ou thermolaqués sont désormais soumis».

Repères Qualimarine

  • 1996 : Constat d’un nombre important de graves désordres de corrosion mettant en péril le marché de la menuiserie aluminium en France. La filière aluminium s’organise pour trouver une solution.
  • 1996/2000 : Après des années d’études scientifiques, la filière définit des règles améliorant très sensiblement la performance à la corrosion des menuiseries aluminium.
  • 2001 : Ces règles de performance aboutissent à la création du label de qualité Qualimarine.
  • 2003 : Intégration du label Qualimarine dans la norme française NF P 24351, en faisant ainsi une référence de qualité.
  • 2016 : Évolution du label Qualimarine. Intégration de la composition des alliages d’aluminium, renforcement des tests de corrosion, mise en place de l’attestation «Professionnel Agréé».

Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80