Somfy : chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021 et projet de modification de Gouvernance

#Quoi de neuf ? Publié le 22 avril 2021 par Noémy MAHEO

Somfy publie une forte progression de son chiffre d’affaires sur le premier trimestre et annonce le projet d’une modification de sa gouvernance, avec pour effet l’adoption de la forme de Société Anonyme à Conseil d’Administration et la dissociation des fonctions de Président du Conseil d’Administration et de Directeur Général.

Le chiffre d’affaires du Groupe est ressorti à 375,7 millions d’euros sur les trois premiers mois de l’exercice, en augmentation de 29,0% en termes réels et de 28,7% à données comparables par rapport à l’an passé. Il a bénéficié d’un effet de périmètre positif de 8,4 millions d’euros, du fait de l’intégration de Repar’stores, société acquise en décembre dernier, et a pâti d’un effet de change négatif de 7,6 millions d’euros, en raison de l’appréciation de l’Euro face à de nombreuses devises.

Cette progression s’inscrit dans la tendance des deux précédents trimestres. Elle témoigne d’une croissance soutenue en janvier et février (respectivement +16,3% et +15,6% à données comparables), en dépit du niveau d’activité élevé de la période de référence, et d’une accélération très sensible en mars (+57,8% à données comparables), grâce à un effet de base beaucoup plus favorable étant donnée la date du premier pic de la pandémie.

Toutes les zones géographiques ont clos le trimestre sur une hausse supérieure à 10%, à données comparables, et la plupart ont franchi, voire dépassé largement, le seuil des 20%.

Les performances les plus impressionnantes ont été celles de l’Afrique et Moyen-Orient, de l’Europe du Nord, de l’Amérique du Nord, de l’Europe du Sud et de la France (respectivement +61,7%, +41,7%, +32,8%, +30,1% et +30,0% à données comparables), territoires qui ont été durement affectés par la crise sanitaire l’an dernier, et qui ont bénéficié ainsi d’une base de comparaison avantageuse cette année.

Les progressions de l’Europe de l’Est et l’Europe Centrale sont également importantes (respectivement +19,5% et +14,4% à données comparables) malgré une base de comparaison élevée, ces deux régions ayant particulièrement bien résisté à la pandémie, clôturant le premier trimestre de l’an dernier en nette hausse.

Le chiffre d’affaires de Dooya, filiale consolidée par mise en équivalence, est ressorti, pour sa part, à 55,0 millions d’euros sur le trimestre, en augmentation de 58,0% en termes réels et de 60,5% à données comparables. Il a crû fortement en Chine (+120,0% à données comparables), pays qui a été lourdement pénalisé par la crise sanitaire en début d’année dernière, mais aussi dans le reste du Monde (+36,4% à données comparables).

Perspectives

La progression du chiffre d’affaires du Groupe devrait être exceptionnellement élevée sur le premier semestre, si l’environnement demeure inchangé, car l’effet de base jouera très favorablement au deuxième trimestre dans des zones importantes comme la France, l’Europe du Sud et l’Amérique du Nord.

Une inflexion est, en revanche, attendue par la suite, sachant que l’effet de base s’inversera au second semestre et impactera ainsi négativement sa performance.

Par ailleurs, les tensions actuelles sur le marché des composants électroniques, dont l’impact a été jusqu’à présent limité pour le Groupe, vont s’amplifier dans les prochains mois et occasionneront des ruptures d’approvisionnement sur certaines gammes, sans qu’il ne soit possible, à date, d’en mesurer l’ampleur. Ces perturbations vont inévitablement avoir un impact sur les délais de livraison, bien que l’entreprise soit pleinement mobilisée pour faire face à cette nouvelle crise et en limiter les conséquences pour ses clients.

Modification de la gouvernance

Le Directoire proposera à la prochaine Assemblée Générale de modifier la gouvernance de la Société et d’opter ainsi pour la forme de Société Anonyme à Conseil d’Administration. À l’issue de l’Assemblée Générale et sous réserve de son vote favorable, le Conseil envisage la dissociation des fonctions de Président du Conseil d’Administration, qui serait confiée à Jean Guillaume Despature, et de Directeur Général, confiée à Pierre Ribeiro. Il est également envisagé de confier à Valérie Dixmier les fonctions de Directeur Général Délégué, en charge des Hommes, de la Culture et de l’Organisation.

Ce changement contribuera à renforcer l’agilité et l’assise du Groupe, grâce à un meilleur équilibre permettant d’allier vision stratégique et excellence opérationnelle, à un moment où les défis sont nombreux et les opportunités importantes, en raison notamment de l’accélération des transitions digitale et environnementale qui ont replacé l’habitat au cœur des préoccupations des consommateurs.

Interview : Cécile Truffy, Responsable Marketing pour l’activité extérieure et windows chez Somfy

La femme du mois : Angélique Longeray, VP Business Area France chez Somfy


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80