Saint-Gobain propose un simulateur d'aides aux travaux en ligne

pour connaître les aides financières et fiscales adaptées au projet

#Quoi de neuf ? Publié le 19 novembre 2018

Financer jusqu’à 70% les travaux de rénovation ou d’adaptation de son logement au handicap ou à la vieillesse, c’est possible. Et ce, grâce aux nombreuses aides financières disponibles aux plans national et local. Mais, encore faut-il s’y retrouver dans la multitude de primes et de crédits d’impôts ! Afin de connaître les nombreuses aides dont on peut bénéficier en fonction des travaux engagés et de la localisation de son domicile, saint-gobain.fr met gratuitement à disposition du grand public un simulateur d’aides aux travaux sans équivalent.

Un simulateur d’aides aux travaux complet

Le simulateur d’aides aux travaux en ligne Saint-Gobain recense plus de 2 000 aides financières et fiscales existantes pour bénéficier de financements en fonction des travaux à réaliser et de son lieu de résidence. CITE, prêt à taux zéro, CEE, prêts à taux bonifiés, primes pour les travaux d’économies d’énergie ou l’installation d’équipements thermiques performants… le simulateur est complet. Il indique aussi les conditions d’éligibilité, si les travaux concernent la rénovation énergétique ou l’adaptation du logement à des situations de mobilité réduite liées à l’âge ou au handicap.

Aussi, outre la large palette de conseils, solutions et services, elle permet de trouver l’inspiration et formaliser son projet. C’est une réelle source pour dénicher les bons artisans, décoder les devis, faire les démarches administratives et même être accompagné de A à Z par un Coach Travaux…

On y trouve un grand nombre de conseils pratiques, d’idées pour s’inspirer, de solutions innovantes et de réponses concrètes aux multiples questions qui se posent pour un projet d’aménagement ou de rénovation.

Ceux qui, au-delà de donner du style à leur maison, ont besoin de m2 supplémentaires trouveront réponses à leurs questions, astuces et solutions concrètes pour « pousser les murs » de leur chez-soi en toute sérénité dans l’univers Extensions. L’approche se fait par style, par époque, par région, par superficie, par fonction… car, par exemple, la façade d’une longère normande ne se ravale pas de la même façon qu’une meulière parisienne ou qu’un chalet de montagne.


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80