Menuiseries Pyrotek pour COOP Cave à Vins à Strasbourg

#Quoi de neuf ? Publié le 11 juin 2021 par L'Echo de la Baie

Spécialiste de la sécurité incendie, VD-Industry a participé aux projets de réhabilitation de la cave à vins dans le quartier Coop à Strasbourg. Zoom sur les cloisons vitrées PYROTEK E30 et EI60.

Le choix de l’aluminium pour les menuiseries feu

Pour l’entreprise Chosset & Luchessa, VD-Industry a fabriqué des cloisons vitrées PYROTEK E30 (pare-flamme 30 minutes) et EI60 (pare-flamme EI60) avec des profilés en aluminium.
PYROTEK est une gamme développée et fabriquée par l’industriel vosgien pour répondre aux besoins de compartimentage incendie dans les établissements recevant du public, les tours et les logements. Les menuiseries vitrées résistant au feu en aluminium sont labellisées Qualicoat pour le thermolaquage.
Coop est un quartier de Strasbourg situé entre le centre-ville et la frontière avec l’Allemagne. Il offre 60 000 m² de surface dédiée à la culture et à l’économie et compte 450 logements. C’est un quartier atypique dans lequel l’ancienne cave à vins deviendra un espace polyvalent au service de la culture et pouvant accueillir tous types d’événements.

Le projet, les mots de Alexandre Chemetoff & Associés

Une simplicité économe

« Le principal objectif de la transformation de la Cave à Vins est de permettre que les établissements distincts qu’elle abrite puissent accueillir des publics différents en quantité importante, qu’ils soient consacrés à des activités culturelles, commerciales ou de loisirs. C’est la résolution simple et efficace des questions de sécurité relatives au classement des différents établissements qui est primordiale. Les adaptations de l’existant, pour satisfaire cette exigence d’usage de chacun des établissements, passent avant la mise en oeuvre des autres aménagements. Une esthétique économe naît de ce choix et de ces priorités.

Un principe d’autonomie ou d’indépendance

Sept établissements principaux sont abrités dans le bâtiment de la Cave à Vins ; chacun d’entre eux recevant du public pour des usages distincts. À la fois pour des raisons techniques et programmatiques, les différents accès des établissements abrités sous un même toit sont rendus indépendants, du point de vue de la sécurité incendie et du fonctionnement quotidien.

Principes de division des façades

Cette division exigeante du bâti existant est rendue possible par la création d’espaces extérieurs en creux. Les loggias et terrasses, associées à des escaliers encloisonnés ou encore à deux grands escaliers monumentaux extérieurs, participent à l’isolement entre tiers, permettent de conserver des parois existantes non protégées (murs appareillés de briques et pavés de verre des Cuves) et améliorent l’éclairement des locaux. Les parois qui la composent sont considérées comme des façades entre tiers situés en vis-à-vis (CO 8) et comme des façades formant entre elles un dièdre inférieur à 135° (CO 7§4).
Les menuiseries en aluminium non anodisé E30 et EI 60 sont positionnées sur les parois de ces volumes à l’air libre afin d’assurer soit la protection coupe-feu entre deux établissements, soit la protection au rayonnement thermique des zones d’attentes sécurisées et des cheminements vers les escaliers extérieurs. »


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80