La menuiserie Thareaut

s'agrandit et recrute

#Quoi de neuf ? Publié le 30 octobre 2018

Spécialisée dans la fabrication de menuiseries d’exception en bois et dans la restauration de ferrures à l’ancienne, la Menuiserie Thareaut réalise actuellement le plus grand agrandissement de son histoire, grâce au groupe Tryba qui l’a acquise en 2016. Plusieurs recrutements sont donc prévus.

Implantée à Saint-Laurent-du-Mottay, dans le Maine-et-Loire (49), la menuiserie Thareaut ne cesse de s’agrandir et de recruter depuis 2016. Une dizaine de postes de menuisiers sont actuellement à pourvoir.

Plus de 5 millions d’euros pour agrandir et équiper la menuiserie

Tryba annonçait en juillet dernier un plan d’investissement industriel sans précédent de 25 millions d’euros. Dans le cadre de cet ambitieux projet d’évolution, le groupe Alsacien a notamment décidé de dédier plus de 5 millions d’euros à la menuiserie Thareaut.

Débutés en mai dernier, les travaux ont pour objectif de doubler la surface de l’atelier. Ceci, pour y intégrer des machines de dernière génération pour le laquage et l’usinage. Cela permettra d’augmenter la capacité de production de la menuiserie pour faire face à la forte demande de menuiseries à l’ancienne, tant sur le marché des rénovations haut de gamme (bâtiments de France, monuments historiques…) qu’auprès des particuliers. Et de pérenniser le grand savoir-faire de l’entreprise qui se transmet depuis 1749.

Menuisiers et passionnés du bois recherchés

Avec cet agrandissement, l’entreprise cherche aussi à grossir ses équipes. Ceci, pour répondre à la forte demande des clients et à l’augmentation de la capacité de production.
A la recherche d’artisans passionnés, la menuiserie Thareaut souhaite embaucher une dizaine de menuisiers titulaires d’un diplôme dans le métier ou des personnes tout simplement motivées, amoureuses du bois et du travail bien fait, tout en ayant pour volonté de s’installer durablement dans le Maine-et-Loire. Le savoir-faire de la menuiserie Thareaut se transmet de génération en génération depuis des décennies. Il perdure notamment grâce à des hommes et des femmes passionnées par leur emploi. Des personnes qui souhaitent partager un métier d’art et d’excellence, prisé pour la restauration de bâtiments classés et prestigieux, tels que le Sénat.

Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80