Commercialisation des logements neufs

premier trimestre

#Quoi de neuf ? Publié le 17 mai 2018

Au cours du premier trimestre 2018, 30 100 logements neufs ont été vendus. 5,1 % de moins qu’au premier trimestre 2017. Parallèlement, les mises en vente ont augmenté de 2,0 %. Cette hausse est essentiellement portée par l’individuel (+ 17,3 %) tandis que le collectif se stabilise (+ 0,7 %).
Le prix de vente moyen des logements neufs est en hausse par rapport au premier trimestre 2017. + 2,8 % pour le collectif. + 3,3 % pour les maisons individuelles.

résultats

Au premier trimestre 2018, 30 100 logements neufs ont été réservés : – 5,1 % par rapport au premier trimestre 2017. Sur la même période les annulations augmentent de 2 %, marquant ainsi une stabilisation par rapport à l’augmentation observée fin 2016.
La reprise des mises en vente se poursuit par rapport au trimestre précédent (2017T4). Près de 31 900 logements ont été mis en vente au premier trimestre 2018, soit 2 % de plus qu’au premier trimestre 2017.
Avec une baisse de la demande et une hausse de l’offre de logements, l’encours de logements neufs proposés à la vente de fin de trimestre progresse et s’établit à 108 500 unités (+ 3, 6% par rapport au niveau observé à la fin du premier trimestre 2017).
commercialisation logements neufs

Au niveau des appartements

L’offre se stabilise et les réservations se rétractent. Au premier trimestre 2018, les réservations d’appartements atteignent 27 700 unités : – 4,5 % par rapport au premier trimestre 2017. Le repli est particulièrement prononcé pour les studios (- 11,6 %), alors que les ventes d’appartements de plus de trois pièces augmentent, + 3,3 % sur la même période.
Les mises en vente, 28 900 logements, se stabilisent (+ 0,7 %) par rapport au premier trimestre 2017. Cependant, ces résultats sont contrastés suivant le nombre de pièce : allant de + 17,8 % pour les studios à – 6,4 % pour les deux pièces.
Au final, l’encours des appartements proposés à la vente, 99 100 logements à la fin du premier trimestre 2018, est en hausse de 3,8 % par rapport au premier trimestre 2017. Toutefois, la part des logements neufs en cours de construction ou achevés dans les encours de fin de trimestre diminue nettement comparativement au premier trimestre 2017 (- 6,6 points).
Sur la même période, les prix de vente progressent de 2,8 %. Ce trimestre un appartement est vendu en moyenne près de 4 100 euros le mètre carré (un peu moins de 4 000 euros le mètre carré au premier trimestre 2017).
commercialisation logements neufs 2

Au niveau des maisons individuelles

Les réservations de maisons individuelles sont en nette baisse par rapport au premier trimestre 2017 (- 11,7 %). Les ventes réalisées au cours des quatre derniers trimestres sont inférieures (- 6,9 %) à celles des quatre trimestres précédents.
Cependant, les mises en vente enregistrent un net rebond (+ 17,3 %) par rapport au premier trimestre 2017. Seules les mises en vente sur les grandes maisons (plus de cinq pièces) sont en recul (- 2,3 %).
Au final, l’encours de maisons individuelles disponibles à la vente augmente légèrement (+ 1,3 %) et atteint 9 400 unités. Dans cette offre, la part des logements en cours de construction baisse (- 3,8 points). Au profit des logements en projet et achevés, respectivement + 2,0 et + 1,7 points.
Au premier trimestre 2018, une maison individuelle coûte en moyenne 264 000 euros.
Commercialisation logements neufs 3

N°126

Décembre 2018


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80