Batimat, connecte les pros à l'innovation

Salon

#Quoi de neuf ? Publié le 24 février 2019

“Le bâtiment, la ville, les territoires sont au centre des transformations sociétales des dix prochaines années”. C’est avec ces paroles que Jacques Chanut, Président de la FFB, a débuté, aux côtés de Guillaume Loizeaud, Directeur du Mondial du Bâtiment, la conférence de presse dédiée aux trois salons qui constituent cette grande messe du Bâtiment : Interclima, IdéoBain et bien sûr Batimat, qui se déroulera au parc des expositions de Villepinte près de Paris du 4 au 8 Novembre prochain. ” Le Mondial du Bâtiment sera plus que jamais le lieu de rassemblement de l’ensemble des acteurs pour leur permettre de décoder les enjeux du bâtiment et découvrir les solutions pour y répondre. “, précise Guillaume Loizeaud.

Les grands enjeux

” Nous devons préparer ensemble la filière pour faire face aux enjeux importants qui constituent la dynamique du bâtiment d’aujourd’hui et de demain ” a déclaré Jacques Chanut qui n’a pas manqué de répertorier ses grands enjeux à moyen terme.

Le BIM et l’Intelligence Artificielle

” Nos entreprises veulent être actrices de ces nouveaux outils, nous souhaitons et devons garder la maîtrise de nos chantiers. Pour les artisans et les entrepreneurs, il existe un souhait fort d’indépendance ” explique Jacques Chanut. “Il ne faut pas se voiler la face, rien ne serait pire que d’envisager que, via des techniques très particulières, notre secteur soit entre les mains des GAFA et qu’avec une appropriation des marchés, nous serions évincés du pouvoir de décision”. Il existe des aides dans ce domaine pour être plus efficient, plus rentable, cet esprit d’indépendance et de choix doit perdurer. Et, il faut être vigilant sur la conservation et l’indépendance des bases de données. Cet outil doit rester un outil d’accompagnement d’aide à la décision et à la conception d’un bâtiment. L’intelligence artificielle a également un rôle important à jouer en dehors de la conception, au niveau de la maintenance et de la sécurité du bâtiment. ”

La problématique de l’emploi

Jacques Chanut est revenu sur le sujet fondamental de l’emploi dans le bâtiment, secteur pour lequel la main d’œuvre qualifiée manque à tous les échelons. Ce manque de personnel qualifié est un frein pour le développement du chiffre d’affaires des entreprises. Le secteur doit se reposer les questions suivantes : Comment être attirant ? Comment palier à ce problème d’image ? Les conséquences de ce manque d’attrait vis à vis des jeunes sont catastrophiques pour la pérennité des entreprises du secteur et pour le bon fonctionnement économique du marché.

Revoir notre modèle économique

” On ne peut pas ignorer qu’il y a un vrai sujet de rentabilité pour les entreprises qui travaillent sur leur métier propre. Il est difficile d’admettre qu’aujourd’hui la valeur ajoutée est recherchée dans les métiers connexes, en amont ou en aval.” Sur un autre registre, la filière du bâtiment devra également revoir sa copie en termes d’écologie par rapport à sa propre consommation d’énergie sur les chantiers. En effet, la filière doit se préparer à renouveler son parc d’engins de chantier pour les remplacer par des équipements mobiles qui seraient moins consommateurs d’énergie. ” Si cela n’existe pas, il faudra bien les inventer ! ” s’exclame Jacques Chanut. ” Cette tendance va s’imposer à nous pour des raisons évidemment environnementales mais aussi économiques et fiscales car l’énergie sera de plus en plus taxée. ”

Pour un meilleur accueil des visiteurs à Batimat

En 2019, le Mondial du Bâtiment met tout en œuvre pour permettre à tous les professionnels de se joindre à cet événement majeur. Ce sont ainsi 3 rames de TGV partant des villes de Bordeaux, Marseille et Lyon et 100 bus au départ des régions qui seront affrétés. A partir des gares de Paris, 200 navettes permettront de rejoindre le parc des expositions de Paris-Nord Villepinte.

Sur le Mondial du Bâtiment, l’accent est aussi mis sur des instants de convivialité, afin d’échanger de manière moins formelle. Les exposants et les visiteurs auront ainsi à disposition de nouveaux espaces de restauration (un food court et un restaurant des régions), ainsi qu’un espace VIP pensé pour plus de convivialité sur INTERCLIMA et le Club des Influenceurs sur BATIMAT. Parmi les événements marquants, les 60 ans de BATIMAT, seront aussi l’occasion de fêter les innovations qui ont transformé le bâtiment.

Une nouvelle approche des espaces

BATIMAT évolue pour être encore plus en adéquation avec les attentes des exposants et des visiteurs et accompagner les changements du monde du bâtiment. Les espaces d’exposition ont été repensés autour des thématiques phares du bâtiment et se répartissent sur les différents Halls avec de nombreuses nouveautés en 2019.

Des espaces conçus pour répondre aux nouveaux enjeux

Chacun des espaces a pour vocation d’apporter des réponses concrètes à des enjeux fondamentaux pour le bâtiment dans les prochaines années. Au-delà de présenter des solutions, BATIMAT est pensé comme un observatoire et un anticipateur des changements pour mieux accompagner les professionnels.


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80