Stores anti-chaleur apportent confort thermique et visuel

#Marchés Publié le 12 mai 2020 à 13h59

Dans le cadre du plan Action cœur de ville, le Marché couvert de Châteaubriant (Loire-Atlantique) a été rénové pour mettre en valeur sa qualité architecturale. Son isolation thermique a été optimisée grâce aux stores anti-chaleur de Reflex’Sol.

Inauguré en 1900, le Marché couvert de Châteaubriant, autrefois baptisé Marché Jeanne d’Arc témoigne encore aujourd’hui des techniques architecturales de l’époque. Il mêle maçonnerie traditionnelle et construction métallique, inspirée des réalisations de Gustave Eiffel. Au fil des années, ce ventre castelbriantais a changé de vocation pour accueillir aujourd’hui de nombreuses manifestations culturelles et sportives. Sa rénovation menée par le Cabinet MCM Architectes à Châteaubriant, et l’aménagement de ses extérieurs créent un espace de convivialité et de rencontres qui privilégie l’accessibilité pour tous. Sa charpente apparente entièrement restaurée a été renforcée avec style. La verrière à ossature a été modernisée par la création de puits de lumière. D’où l’apparition de problématique de clarté et de chaleur.

Des stores anti-chaleur synonymes de confort retrouvé

Afin de résoudre les apports trop généreux du soleil dans cette halle rajeunie, le choix s’est porté sur les stores anti-chaleur de Réflex’Sol. Ces toiles réflectrices, installées par l’Atelier Fontaine à Grand-Fougeray (35), contribuent ainsi a optimisé l’isolation thermique de ce bâtiment destiné à recevoir du public. Et pour cause. Ces toiles composées de rubans de Mylar métallisés renvoient le rayonnement solaire à l’extérieur, empêchant le réchauffement des pièces vitrées. Idéale pour occulter si nécessaire les puits de lumière, cette solution répond aux exigences des réglementations thermiques en apportant une protection solaire suffisante pour limiter le recours à une climatisation.

Une solution esthétique et pratique

C’est le store velum Solaria qui a été prescrit afin que ce Marché couvert renoue avec confort et fraîcheur. Il protège le puits de lumière de la chaleur du soleil grâce à son tissu réflecteur haute résistance, tout en gardant une bonne lumière à l’intérieur. Cet équipement coulisse sur des rails en aluminium blancs ou thermolaqués, selon les coloris RAL en fonction de la décoration du lieu pour plus de personnalisation. Le mécanisme se déploie en formant des vagues, la toile est entièrement tendue une fois déployée. Ce système de store a donc mis en valeur le puits de lumière du Marché de couvert de châteaubriant tout en régulant la température et en ajustant les apports solaires sur mesure.

Texte Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer

Cet article est un extrait du dossier spécial Protection solaire de L’Echo de la baie n°134, d’avril 2020. Pour lire le magazine en intégralité, vous pouvez vous abonner ici ou acheter à l’unité ce numéro ici.

Dans le dossier spécial Protection solaire de L’Echo de la baie, vous découvrirez une vingtaine de pages dédiées à l’analyse du marché, avec des interviews, et un panorama de produits.

Sommaire du dossier spécial Protection solaire :

88 • De la valeur ajoutée et de l’innovation
90 • Stores : de l’innovation en barres
114 • Brise-soleil : tertiaire avant tout
118 • Tête de pont de l’outdoor living
122 • La toile incube toutes les tendances
128 • Stores anti-chaleur apportent confort thermique et visuel

Lien Calameo Fichier PDF


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80