René Lebenthal - Avis d'expert - Smarthome 2021

#Marchés Publié le 13 septembre 2021 par L'Echo de la Baie

Interview de René Lebenthal, Directeur Général Warema France : « Face au défi climatique, il faut arriver à une véritable prise de conscience ».

« Il faut commencer par mettre en avant l’importance des protections solaires mobiles et motorisées. Ensuite la smart home sera plus performante et plus technologique. Pour l’instant, pour cette solution, le marché français reste encore très orienté vers le tertiaire, et les produits de terrasse en résidentiel. Le gros frein demeure la croyance qu’il faut un intérêt particulier pour intégrer des solutions connectées. C’est la raison pour laquelle Warema est devenu actionnaire d’Homee qui apporte une réponse très ludique et très simple. Il suffit d’une centrale sur laquelle viennent ensuite s’ajouter des cubes pour greffer à chaque fois des usages. Les protocoles utilisés sont ouverts puisqu’il s’agit de ZWave, ZigBee ou EnOcean. Cette solution est vraiment fondée sur une évolutivité permanente pour intégrer un maximum de produits. Bien sûr que la smart home est un marché d’avenir. Sinon Warema n’aurait pas investi dans cette start-up. À l’image de la RE 2020 qui installe le confort d’été, les protections solaires et les fermetures sont désormais suffisamment prises en compte et deviennent un enjeu. Face au défi climatique, il faut arriver à une véritable prise de conscience. Le store ne doit plus porter sa seule image décorative, le volet roulant celle sécuritaire. Ces protections solaires doivent vraiment être considérées comme un vrai plus dans le confort et l’économie de l’énergie de la maison en s’équipant pour créer ce confort d’été. Avec pour défi d’utiliser la climatisation le moins possible, la smart home va prendre toute sa dimension dans ce contexte. Elle amène le confort nécessaire en l’intégrant dans une solution domotique résidentielle. Atteindre une température de référence va être évident avec des protections mobiles extérieures motorisées. La dernière étape va être de les rendre intelligentes. Maintenant, nous avons toujours un important travail d’évangélisation. La maison connectée ne sera pas une réalité en 2024, même si les nouvelles générations qui ont grandi avec leur smartphone et leur tablette penseront cette solution de manière naturelle. Les installateurs ont encore du mal à connecter des volets alors pour entrer dans la smart home il reste un cap à franchir. Mais parce qu’il est impossible de laisser le consommateur se débrouiller avec ces équipements, les professionnels vont devoir se former ».


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80