Portes d’entrée

Porte ouverte sur la reprise

#Marchés Publié le 24 avril 2018 à 14h32

Qualité perçue et personnalisation : les nouveaux « sésame » de la porte d’entrée. Paradoxe apparent : la porte d’entrée n’échappe pas à la règle des 80/20 avec une concentration des ventes sur peu de modèles et pourtant, tous les professionnels interviewés soulignent l’importance de sa personnalisation. À ce prix, qui a ses conséquences industrielles et marketing, et en multipliant les facteurs de « qualité perçue » qui se doivent d’être tout aussi réelles – fiabilité, performances, sécurité –, les acteurs du secteur déploient leurs offensives pour défendre et gagner leur part d’un marché en pleine reprise, dans le neuf et, potentiellement du moins, en rénovation. Fin 2017, le marché de la porte a passé le cap des 500 000 unités, dont près de 475 000 portes d’entrée principale. Une reprise portée par celle du neuf, alors que les avis sont partagés sur le dynamisme de la rénovation. Dans ce contexte, l’aluminium continue de caracoler en tête devant l’acier et le PVC, alors que le vitrage poursuit sa percée… Il faudra attendre encore quelques petites semaines pour en avoir le coeur net avec la publication de l’étude annuelle de TBC Innovations en juin, mais la reprise enregistrée à la même époque l’année dernière est bien là. « Le marché passe la barre des 500 000 portes à fin 2017, incluant les portes secondaires donnant sur cours, jardins et garages », indique Anne Saboret-Consalès, Directrice de TBC, soit environ 475 000 portes d’entrée principales. Le regain de dynamisme dans le neuf tire la tendance avec 12% de mieux en 2017, indique la Directrice de TBC. Il était temps. Cette confirmation vient après des années de vaches maigres, rappelle Marc Rémusat, Directeur général adjoint de BatiEtudes-Axiome Media, dont les données issues de l’Observatoire de la construction neuve (maisons individuelles isolées et groupées, logements collectifs) estiment à 154 000 le nombre de portes d’entrées en 2016, après avoir touché le fond...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l’intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80