Marché des portes d'entrée : panorama des nouveautés 2020 et interviews

#Marchés Publié le 23 mai 2020 à 15h20

Novatech Europe : l’acier « haute couture »

Après quelques mois de rodage, Novatech Europe déploie son offre complète d’ouvrants monoblocs acier nouvelle génération fabriqués à Roanne. Disponible en 4 épaisseurs de panneaux Prosteel (cadre et montants bois lamellé collé : 45, 60, 72, et 77 mm bientôt pour l’export) et Inosteel éligible RC2 (cadre et montants composites, 72 mm), la richesse de la proposition vaut aussi pour son innovation en termes de design et de personnalisation.
En particulier, ses process techniques lui permettent de se positionner comme la référence « haute couture » en matière de porte acier. Les collections Empreinte, Essentiel et Classique déclinent ainsi, pour la première, trois motifs d’emboutis sur mesure et, selon chacune, un choix de cinq designs de vitrages parfaitement affleurants avec et sans cadre, des inserts minéraux et carbone, des cadres et décors Alunox, ainsi que deux poignées encastrées exclusives (900 et 1200 mm). Des portes de service complètent l’offre.
« Avec 20 coloris, dont 4 finitions plaxées, livrables en 4 semaines – et 2 semaines sur le blanc –, nous sommes aussi les plus réactifs du marché » souligne le responsable commercial, Joël Gouasdon.

Volma : la séduction façon bois

Avec Loft Natural, Volma fait entrer l’insert aspect bois dans son offre de portes contemporaines, en associations avec le vitrage et l’inox dans des formes variées. Dédiée au cœur de gamme sur les panneaux PVC et les ouvrants monoblocs aluminium, cette mini-collection décline cet aspect au toucher et au rendu très proches du bois dans 3 coloris : Chêne Graphite, Chêne Naturel et Chêne blanchi.
Parmi les 11 modèles proposés, 8 réinventent des designs phares de l’industriel avec inserts inox ou laqués. Les 3 nouveaux designs jouent la carte de la sobriété : fins inserts horizontaux aspect bois aux bords légèrement arrondis, incrustés d’une ligne inox que prolonge un rainurage (Sully) ; bandeau vertical aspect bois toute hauteur encadrant un vitrage dépoli (Rafaël) ; bandeau aspect bois accueillant une haute poignée encastrée (William). Côté accessoires, les modèles sont disponibles en standard avec, au choix, 7 bâtons de tirage, un bâton de maréchal, une poignée rosace et une encastrée.

Bel’M poursuit une dynamique innovante

Chez le leader de la porte d’entrée résidentielle multi-matériaux (230 modèles), la nouveauté 2020 est connectée (lire plus loin), alors que le design et la performance thermique restent, aux côté de la sécurité, des points forts de la marque.
Bel’M a débuté l’année sur la lancée d’une dynamique 2019, soutenue à la fois par ses références phares et par le lancement de 25 nouveautés sur ses différents segments de marché. Un peu moins de la moitié (10) concernaient la gamme monobloc aluminium, avec une nouvelle collection en 60 mm, des portes en 70 mm équipées de grands vitrages et, en 80 mm, des modèles contemporains aux performances et à la sécurité augmentées (Ud de 0,89, acoustique améliorée, serrure 5 points 2 crochets SR2C2R).
Sur le segment de la porte monobloc acier, le fabricant-concepteur avait misé sur des designs différenciants et des rendus qualitatifs inédits pour séduire le marché des constructeurs de maisons individuelles et celui de la rénovation. Pour autant, un modèle comme Dream 68+ reste un best pour l’ensemble de ses qualités techniques (Ud=0,72) et de sécurité, associées à son design sobre, marqué par des embouts linéaires asymétriques, ses nombreuses possibilités de composition et la possibilité de l’assortir avec la porte de garage correspondante chez Novoferm Habitat.
Quant à l’offre en portes mixtes, elle s’est enrichie l’année dernière de 9 modèles aussi bien contemporains que classiques, jouant sur les séductions de l’aluminium à l’extérieur (performances thermique et acoustique, 22 couleurs en standard), le confort du bois à l’intérieur, qui fait de la porte « le premier meuble de la maison », et les multiples combinaisons sur-mesure. Un sur-mesure issu du savoir-faire originel de Bel’M en menuiserie bois et que la marque valorise pour défendre son offre de portes bois, par exemple en intégrant les anciennes grilles dans de nouvelles portes elles-mêmes plus performantes et plus contemporaines.

Texte Laurence Martin

Cet article est un extrait du dossier spécial Portes d’entrée de L’Echo de la baie n°134, d’avril 2020. Pour lire le magazine en intégralité, vous pouvez vous abonner ici ou acheter à l’unité ce numéro ici.

Dans le dossier spécial Portes d’entrée de L’Echo de la baie, vous découvrirez une trentaine de pages dédiées à l’analyse du marché, avec des interviews, et un panorama de produits.

Sommaire du dossier spécial Portes d’entrée :

55 • La porte d’entrée tient bon sur ses fondamentaux
56 • Un marché toujours dynamique avant l’inconnue 2020
58 • Marché des portes d’entrée : panorama des nouveautés 2020 et interviews
79 • La porte 2.0 : de plus en plus réelle


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80