Les acteurs font de la résistance

#Marchés Publié le 24 mars 2020 à 15h34

« Compliquée » : l’adjectif revient chez tous les industriels de la fenêtre pour qualifier l’année 2019. Globalement, les volumes étaient en retrait fin novembre, une première après plusieurs années de croissance. Mais le second semestre a été ressenti comme plus dynamique. Surtout, au cas par cas, les positionnements marché et produit restent décisifs. Et absence de visibilité ne veut pas dire morosité : les acteurs sont combatifs et les progressions encore au rendez-vous.

Il faudra attendre la prochaine grande enquête commandée cette année par les organisations professionnelles – la dernière mettait en perspective l’activité 2017 – pour dresser un bilan complet de 2019 et s’orienter vers des analyses fines. D’ici là, le baromètre de l’UFME livre des indicateurs de tendance représentatifs de l’activité des industriels et fabricants. À fin novembre 2019, il témoignait pour la seule fenêtre, tous matériaux confondus, d’un recul inédit de 4% en volume, sur les 11 premiers mois de l’année (janvier-novembre), « mais en hausse de 3% comparé à la même période de 2017 », tempère le délégué général de l’UFME, Philippe Macquart.

Le détail par matériau est à prendre comme une orientation plutôt que comme gravé dans le PVC, l’aluminium ou le bois… Moins 5% pour la fenêtre PVC, statu quo pour la fenêtre aluminium et la fenêtre acier, plus 3% pour la fenêtre bois. « Le pourcentage n’est pas significatif sur la fenêtre mixte », indique Philippe Macquart.

Pour lire la suite : 

Lien Calameo Fichier PDF


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80