La porte d’entrée tient bon sur ses fondamentaux

#Marchés Publié le 25 mai 2020 à 14h48

Avant d’être suspendue aux évolutions d’une crise sanitaire sans précédent, la filière de la porte d’entrée était plutôt optimiste. Après une année 2018 « atypique », notamment du fait de l’arrêt du CITE, les installateurs ont mieux travaillé en 2019, avec plus de 515 000 unités posées selon TBC Innovations. Tirée cette fois par la rénovation, la porte bénéficie toujours d’être un achat à la fois essentiel et coup de cœur, tandis que sa version 2.0 part à l’assaut des courbes ascensionnelles des objets connectés. Sur ce marché toujours plus compétitif, les nouveautés 2019 et annoncées en 2020 prouvent la capacité des acteurs à se mobiliser sur les fondamentaux et à déployer leurs savoir-faire. Des ressources précieuses pour traverser la conjoncture économique inédite avant les rendez-vous des salons de l’automne…

Un marché toujours dynamique avant l'inconnue 2020

En 2019, le nombre de portes d’entrée posées a continué de progresser avec plus de 515 000 unités installées, contre un peu plus de 510 000 en 2018, selon l’étude annuelle TBC Innovations. Un marché tiré par la rénovation et, toujours, la quête de design contemporain et de personnalisation. Avec l’émergence, au moins dans les esprits et les offres, si ce n’est da...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l’intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?

N°136

Septembre 2020


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80