Glasstec 2018 : la réglementation européenne et le développement du numérique

orientent les innovations

#Marchés Publié le 1 octobre 2018 à 15h05

A travers leurs innovations, les exposants au salon Glasstec 2018 réagissent aux tendances fortes du moment : généralisation du numérique, bâtiments à énergie positive, réchauffement climatique. Face au monde du vitrage et de la façade, l’échéance la plus pressante est la Directive Européenne sur l’Efficacité Énergétique des Bâtiments qui exige pour la construction neuve des bâtiments à « énergie quasi-nulle » à compter du 1er janvier 2021. La France a traduit énergie quasi-nulle par BEPOS (Bâtiment à Energie POSitive). Quoi qu’il en soit, cela signifie, premièrement, une nouvelle réduction des consommations d’énergie des bâtiments et, deuxièmement, le développement de la production d’énergie sur site. Les vitrages et les protections solaires seront mis à profit pour réduire les consommations de chauffage, de rafraîchissement et d’éclairage des bâtiments. Les vitrages des ouvrants et façade devront aussi contribuer à la production d’énergie sur site. De nouveaux vitrages photovoltaïques Tout cela se traduit dans ce que nous connaissons aujourd’hui des innovations annoncées à Glasstec 2018. Tout d’abord, il faudra produire beaucoup, beaucoup d’électricité photovoltaïque sur les bâtiments neufs pour les rendre « net-zero energy » ou BEPOS. La surface de toiture ne suffira pas. Les façades, leurs vitrages et bardages seront également mis à contribution. AGC montrera, par exemple, le fruit de sa collaboration avec Ubiquitous Energy. Un peu comme le français Sunpartner  Technologies, Ubiquitous Energy développe ClearView Power™, une couche photovoltaïque transparente. Elle absorbe sélectivement la lumière invisible - les ultraviolets et infrarouges - et la convertit en électricité en même temps qu’elle transmet la lumière visible. En plus de sa faculté à générer de l’électricité, ClearView Power™ fait aussi office de couche de contrôle solaire...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l’intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?

Hors-série

L'Echo des réseaux


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80