Dossier Spécial : Véranda à la carte

Retour dans le vert

#Marchés Publié le 23 juin 2017 à 0h00

Retour dans le vert pour le marché de la véranda. Mais à condition de proposer des solutions en adéquation avec les attentes des consommateurs : des espaces conçus comme de véritables extensions de la maison, personnalisables dans les moindres détails. Côté offres, les vérandalistes et gammistes tirent leur épingle du jeu en misant sur le qualitatif. Marché de la véranda : croissance déjà ressentie « Le marché de la véranda tous matériaux confondus est plutôt tendu et en recul depuis trois ans », annonce d’emblée Olivier Cros, directeur commercial d’Installux. « Il a complètement disparu au profit de celui de l’extension de la maison porté notamment par le toit plat. C’est une véritable demande ». Pour Bertrand Lafaye, même constat : « le marché reste vigoureux, mais les niveaux de vérandas vendues et installées ont baissé ». Pas de pessimisme pour autant chez le responsable marketing et communication de Kawneer : « Si ce secteur est très bagarré et concurrentiel, il se compose aussi d’acteurs solides et très spécialisés ». Et ces derniers tirent leur profilé du jeu. « Pour ce qui nous concerne, le marché de la véranda s’inscrit dans la continuité de 2016 avec une croissance déjà ressentie de + 15 % au premier semestre 2017 », confie Dany Rabiller, directeur des Vérandas Soko. Chez Vie et Véranda, on ressent en 2017, « une belle dynamique après une année 2016 plus difficile », confie son président Lucas Pinoncély. Chez AluK, on est même optim...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l’intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80