L'extension de l'habitat fait de la résistance

#Marchés Publié le 12 juin 2020 à 10h16

Y aura-t-il un avant et après Covid 19 ? Outre ses conséquences sanitaires, sociales et économiques dramatiques, cette dernière pourrait inciter à mieux se loger. Car la réclusion forcée a révélé à de nombreux Français, les qualités et les défauts de leur habitat. Dans ce contexte, le marché de l’extension et du confort avec vue sur l’outdoor est devenu d’autant plus séduisant. Loin de s’effondrer, il a continué de surfer sur ses fondamentaux, confort, esthétique et bien-être facilement accessibles quand les mètres carrés viennent à manquer. Et quand un autre fléau, celui du réchauffement climatique, continue de frapper, ces aménagements de l’habitat font valoir des atouts en passe d’être assimilés par des particuliers qui ont eu le temps de s’informer. Confinement oblige…

« Nous avons été surpris de voir à quelle vitesse l’activité a redémarré » – Camille Ouvrard, Président de la Commission Vérandas et Pergolas au sein du SNFA

Reprise de l’activité, des chantiers, évolutions de la filière face à cette crise sanitaire sans précédent, Camille Ouvrard, président de la Commission Vérandas et Pergolas au sein du SNFA (Syndicat national de la construction des fenêtres, façades et activités associées) revient sur ces trois mois inédits. Et en dévoile l’impact sur un marché de la véranda et de la pergola promis à de nombreux changements.

En complément du Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la sécurité des activités de la construction Covid 19, le Pôle Fenêtre FFB avec l’OPPBTP a rédigé une fiche dédiée à la pose des menuiseries extérieures, vérandas, protections solaires et fermetures chez le particulier. Quelle en est la genèse ?

Camille Ouvrard : Dès le début du confinement, nous avons organisé des réunions en visio avec les membres du SNFA, d’abord pour faire un état des lieux de ceux qui s’étaient arrêtés. Très vite, nous avons souhaité préparer la reprise. Nous avons accentué les visioconférences avec l’ensemble des sections pour nous coordonner. Pour redémarrer, il fallait que toute la filière se mette en marche. Après avoir travaillé pour relancer nos unités de fabrication, nous avons mené un important travail avec l’OPPBTP pour élaborer cette fiche dédiée et reprendre les chantiers chez le particulier dans les conditions optimisées de sécurité sanitaire pour les entreprises et leurs clients. Ces travaux nous ont permis d’évoquer avec l’ensemble des branches comment une véranda ou une pergola sont fabriquées, comment elles sont posées. Le débat a été très intéressant. D’ailleurs, lors de ces visioconférences, plus d’entreprises ont été présentes qu’à nos réunions plénières habituelles. L’implication de tous a été entière. De plus, nous avions des carnets de trois voire quatre mois avec des commandes qu’il fallait poser. Il y a eu là aussi de larges débats, pour avancer dans ce sens. Mais les gens étaient plus préoccupés par la Covid-19 que par le commerce et nous ne savions pas si le marché allait repartir.

Pour lire la suite du dossier spécial Extension de l’habitat :

Lien Calameo Fichier PDF

N°136

Septembre 2020


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80