Des façades toujours plus vertueuses

#Marchés Publié le 13 septembre 2022 par L'Echo de la Baie

En cette rentrée de septembre, ce rendez-vous annuel sur les façades propose une lecture en quatre temps. Celui de l’analyse marché avec, dans un contexte d’activité toujours soutenue pour les façadiers, le point du SNFA via sa déléguée générale Sandra Bertin. Celui de la réflexion collective avec Jacques Llados, directeur général de Schüco International SCS, qui revient sur les temps forts de la journée ZAK Schüco World of Façades tenue en juin à Paris sur le thème « Façades et urgence climatique, les défis de la ville pour demain ». Celui du témoignage terrain, avec des réalisations récentes, emblématiques des tendances du marché. Et bien-sûr celui des solutions, avec un aperçu des nouveautés mises sur le marché et/ou présentées sur Batimat.

Interview de Sandra Bertin, Déléguée générale du SNFA

Quel bilan dressez-vous de l’activité des façadiers aluminium entre fin 2021 et juin 2022 ?

L’activité des entreprises de façade légère en aluminium est très soutenue en ce début 2022. La visibilité est bonne, les carnets de commande sont pleins jusqu’au deuxième semestre 2023 et même jusqu’à fin 2023 pour certaines. Le bilan financier est beaucoup moins positif puisque nos entreprises subissent de plein fouet les hausses de matières premières, les retards, voire les reports de chantiers, sans parvenir à faire valoir les clauses d’imprévision, ni même à faire accepter les clauses de révision dans les contrats à venir. Cependant, le moral des chefs d’entreprise reste tout de même au beau fixe et cela, malgré le risque de désorganisation des sites de production, lié aux difficultés de recrutement. L’inquiétude commence toutefois à poindre le bout de son nez au regard de la baisse des demandes de chiffrages qui arrivent dans les bureaux d’études.

A la fin juin, quelle est la situation s’agissant des approvisionnements et des prix des matières premières et des composants entrant en jeu dans les façades ? Pour ce qui est de l’aluminium, nous ne constatons pas de problème d’approvisionnement et le cours du LME est à nouveau à la baisse. C'est une bonne nouvelle pour nos entreprises que ce soit pour leurs achats à court terme, ou pour les montages des appels d’offre pour 2023 voire 2024. Par ailleurs, la filière s’est aussi organisée pour sécuriser l’avenir et éviter les hausses rapides comme celles que nous avons connu ces derniers mois, notamment en révisant les index BT.

En l’état actuel du marché, du contexte économique et du contexte réglementaire, quelles sont les perspectives envisagées pour l’activité de vos adhérents façades à moyen terme ?

La nouvelle réglementation environnementale RE2020 et le décret tertiaire offrent des perspectives intéressantes de développement, de conseils et d’innovation pour les entreprises de façade. En effet, la façade légère en aluminium, tout en apportant chaleur et lumière grat...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l’intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?

N°148

Septembre 2022


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80