Coulissant pliant : la valeur montante

#Marchés Publié le 17 décembre 2019 à 15h05

Les fabricants spécialisés le notent : si le coulissant simple marque parfois le pas dans leurs commandes, peut-être plus bataillé avec l’arrivée d’acteurs plus généralistes, en revanche ils enregistrent toujours de belles croissances sur le volet coulissant pliant.

Plus technique, plus cher, « les architectes le prévoient au budget des projets et tiennent bon dessus, ce qui n’est pas toujours le cas pour le coulissant simple », remarque un industriel.
Pour les plus exigeants en termes de façades lisses et épurées, Mantion a lancé cet automne la nouvelle version de son système dédié aux volets pliants : WinFold 2. Le rail disparaît derrière le volet ainsi que la butée, intégrée dans le mécanisme. Ainsi, le système « permet une continuité entre les volets adjacents d’un même étage et d’habiller ainsi les façades sans décrochement », explique le spécialiste des montures et rails de roulement. Visserie en acier Inox, corps des montures et des guides en aluminium anodisé, armatures en polymère technique chargé fibre de verre, galets étudiés pour une qualité de déplacement optimale… Le système supporte jusqu’à 20 kg par panneau d’une épaisseur de 30-34 mm et de dimensions jusqu’à 600 x 3000 mm (0,9 m2) en plein.

« Aujourd’hui, le volet coulissant et davantage encore le coulissant pliant est un produit de prescription », explique Stefan Himmelsbach, directeur commercial Ehret France. « Il constitue une excellente alternative quand la place manque en hauteur. Il répond aussi à l’exigence de clair de vitrage important dans des grandes dimensions : nos produits vont jusqu’à 6 mètres de large. Techniquement, nous nous adaptons aux différentes profondeurs de panneaux et, au plan esthétique, nous répondons au désir de signature architecturale. Nos deux principales forces sont les possibilités de remplissages (bois, métal déployé, panneaux de façade, tôle perforée, plexiglas, etc.) et de finitions. » Soit 4000 couleurs et décors au choix. L’industriel s’appuie notamment sur une nouvelle installation de laquage à poudre ultra moderne, « l’un des investissements les plus importants du groupe depuis sa création ».

Texte Laurence Martin

Cet article est un extrait du dossier spécial Volets coulissants de L’Echo de la baie n°132, de décembre 2019. Pour lire le magazine en intégralité, vous pouvez vous abonner ici ou acheter à l’unité ce numéro ici.

Dans le dossier Volets coulissants de L’Echo de la baie, vous découvrirez une dizaine de pages dédiées à l’analyse du marché, avec un panorama de produits.

Sommaire du dossier spécial Volets coulissants :

58 • Volets coulissants, toujours plus tendance
63 • Persiennes : des lames bien orientables
64 • Coulissant pliant : la valeur montante

N°132

Décembre 2019


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80