Brise-soleil : tertiaire avant tout

#Marchés Publié le 12 mai 2020 à 14h00

Le brise-soleil reste une solution appréciée des architectes pour habiller les façades des bâtiments tertiaires. Et s’il se voit concurrencer dans le résidentiel notamment par la percée du store screen zip, il se maintient dans sa version brise-soleil orientable.

Les lames du brise-soleil DucoSun Cubic adoptent une forme rectangulaire où l’épaisseur de la tranche souligne leur aspect géométrique. Fixes ou orientables, toutes les dispositions et toutes les méthodes de pose sont permises. Appliquées à la verticale en parallèle à la façade, elles habillent les bâtiments d’une esthétique contemporaine et graphique. Ce modèle est disponible avec lames fixes ou orientables qui offrent une protection solaire optimale une fois fermées. Elles sont montées sur place dans la structure portante horizontalement ou verticalement, et placées sous un angle d’inclinaison de 0° ou 90°.

Confort et design à l’état pur. Aspect visuel fermé, forme plane et rectiligne des lames, très bonne occultation, résistance au vent et retardateur de soulèvement… Le BSO CDL ROMA sait se distinguer. Il régule la lumière dans chaque pièce et tout espace dans lequel son incidence doit être réduite au besoin. Il empêche tout désagrément lié au rayonnement solaire direct et protège contre toute chaleur estivale trop importante. Pour les angles entièrement vitrés, Roma décline aussi une solution sans coulisses pour la lame de BSO CDL. De plus, le BSO CDL Roma est adapté au système rénovation Quadro 170. Avec la taille de caisson de 170, il s’agit de la première variante de brise-soleil du système rénovation Quadro qui offre la possibilité d’insérer des lames de BSO CDL. Le retour coudé des lacettes de relevage a été entièrement révisé et la nouvelle bobine de lacettes SmartTurn intégrée. Le flasque a été retravaillé et la fixation de la partie supérieure du caisson peut être réalisée de l’intérieur à l’aide d’un vissage invisible. Les languettes de guidage au niveau des charnières ont été rallongées de manière significative et permettent plus facilement la manutention des pièces du caisson, dans le cadre d’une intervention SAV.

Sothoferm décline une gamme de brise-soleils coulissants pour le neuf et la rénovation. Avec cadre et lames en aluminium extrudé Céos (cadre : 41 mm et lame aluminium 100 x 19 mm) et Léto (cadre : 58 mm et lame aluminium 80 x 24 mm) existent en 15 couleurs standard texturées. Le mix de deux couleurs est possible entre le cadre et les lames. Alate et Artémis, en bois à lames planes ou débordantes (+14mm) et cadre en aluminium extrudé existent en trois essences différentes : red cedar, exotique rouge, chêne. Les lames peuvent être lasurées sur demande en quatre coloris de bois naturels.

Texte Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer

Cet article est un extrait du dossier spécial Protection solaire de L’Echo de la baie n°134, d’avril 2020. Pour lire le magazine en intégralité, vous pouvez vous abonner ici ou acheter à l’unité ce numéro ici.

Dans le dossier spécial Protection solaire de L’Echo de la baie, vous découvrirez une vingtaine de pages dédiées à l’analyse du marché, avec des interviews, et un panorama de produits.

Sommaire du dossier spécial Protection solaire :

88 • De la valeur ajoutée et de l’innovation
90 • Stores : de l’innovation en barres
114 • Brise-soleil : tertiaire avant tout
118 • Tête de pont de l’outdoor living
122 • La toile incube toutes les tendances
128 • Stores anti-chaleur apportent confort thermique et visuel

Lien Calameo Fichier PDF


Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80