Volma : la belle histoire d’un phoénix

#Fabricants Publié le 2 juin 2021 à 15h17

Si la vie nous laisse le choix d’en faire un accident ou une aventure, celle de Volma témoigne des vertus de l’adversité. Après une insolente croissance à deux chiffres qui semblait une évidence pour tous, la crise de 2008 ébranle ses fondamentaux. Mais c’est aujourd’hui avec entrain et confiance que Franck Serrure, son actuel dirigeant, envisage l’avenir de cette PMI plus forte que jamais. Rencontre.

volma
Le comité de direction VOLMA, de gauche à droite : Franck Dumortier, Directeur administratif et financier, Franck Serrure, Dirigeant et Eric Kurtek, Directeur industriel.

Tout commence il y a 30 ans. Guy Serrure, en reconversion professionnelle après une carrière dans la distribution de fournitures industrielles, décide de se lancer dans l’entrepreneuriat. « L’idée était de rester dans ce secteur d’activité et de commercialiser de nombreuses références, que mon père connaissait et dans lesquelles il avait confiance » raconte Franck, son fils. Mais tout ne se passe jamais comme prévu. Certains fournisseurs ne tiennent pas leurs engagements et la jeune entreprise doit se diversifier. « Comme rien n’arrive par hasard, un fabricant étranger de panneaux frappe à notre porte. Il nous propose de commercialiser ses produits en France ». Un défi que l’entreprise familiale accepte sans hésiter.

« Comme nous ne pouvons acheter de stock, le fournisseur nous laisse ses panneaux en dépôt. Nous le payons à l’issue de chaque vente ». Et lentement, les commandes augmentent. « Pour diversifier notre offre, nous avons alors commencé à découper les panneaux nous-mêmes et à y insérer du vitrage. A l’époque, il s’agissait d’une offre assez inédite ». Preuve que l’innovation paye, le téléphone ne cesse de sonner, l’activité décolle. « Nous créons alors l’entité de production de Volma, avec une particularité que nous avons toujours conservée : nous intégrons toutes les activités de transformation ». PVC, aluminium, verre… tous les matériaux sont proposés, ainsi que toutes les techniques de fabrication. « Nous avons ainsi été les premiers à proposer le plaxage, le laquage, l’emboutissage, le thermoformage… » Une valeur ajoutée qui permet à Volma de devenir un acteur de choix dans le monde de la porte d’entrée. « Nous avons ainsi été jusqu’à 200 collaborateurs et pendant presque 20 ans, nous avons toujours connu une croissance à deux chiffres ».

Le tournant décisif Mais en 2012, Volma commence à subir les effets de la crise de 2008. « Pour la première fois, nous enregistrons des résultats négatifs durant deux à trois années, ce qui entraînera un redressement judiciaire en 2017». « Mais nous croyons en nous, en notre capacité d’innovation, en la compétence de nos équipes » ajoute Franck Serrure. Aussi convaincues de ses capacités de rebond, les instances judiciaires lui accordent une période d’observation. « Au total, nous avons dû faire nos preuves pendant dix--huit mois. Dix-huit mois durant lesquels chaque jour, Volma, comme le phoénix, démontre qu’elle peut renaître de ses cendres ».

Lire la suite du portrait :

Lien Calameo Fichier PDF


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80