Volma est décidé à reconquérir le leadership sur son marché

#Fabricants Publié le 16 octobre 2019 à 11h05

Deux ans après le placement en redressement judiciaire de Volma, le tribunal de commerce de Lens en a prononcé la sortie le 17 juillet dernier et a approuvé le plan de redressement présenté, par voie de continuation et apurement du passif. Un soulagement pour son président, Franck Serrure, plus combatif que jamais.

Quels sont les arguments qui ont convaincu le tribunal ?

La décision du tribunal a été motivée par nos nombreuses actions de retournement de l’entreprise : une réduction massive de nos coûts sur frais fixes, une réorganisation interne très importante, une baisse malheureuse mais nécessaire de nos effectifs (60 personnes), un apport financier personnel, l’accompagnement financier de la Région et de la communauté d’agglomération de Lens (avance remboursable) qui nous ont soutenus durant ces 18 mois sans jamais douter de notre projet de sauvegarde de l’emploi, ainsi que nos partenaires commerciaux qui nous ont fait confiance. Et le point essentiel, un retour depuis quelques mois à la profitabilité.

Quelles sont les conséquences de cette décision et les perspectives pour Volma à court, moyen...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l'intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m'abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80