En visite : Tel Icare, le float d'Aniche de Saint-Gobain renaît de ses cendres

Réouverture

#Fabricants Publié le 26 juin 2017 à 11h43

Après 4 ans d’arrêt sur fond de crise, ce n’est pas sans émotion que les dirigeants, salariés et élus locaux ont inauguré la réouverture de ce nouveau float flambant neuf qui est synonyme à la fois d’une reprise d’activité dans le bâtiment mais aussi, pour le groupe et ses salariés, 200 emplois préservés. « La réouverture du site d’Aniche est une décision économique avec une dimension sociale et affective. C’est une fierté collective, le symbole d’un nouveau départ » a déclaré Patrick Dupin, directeur du pôle vitrage de Saint-Gobain lors de l’inauguration.

Tel Icare, la réouverture du float d’Aniche

Cette ligne de fabrication de verre plat, la plus ancienne de France, créée en 1823 sous le nom de verrerie Dion et surnommée alors « La Verrerie d’en haut », avait été fermée le 12 avril 2012 pour son obsolescence mais aussi pour faire face à la crise économique sans précédent qui a secoué le bâtiment. Entièrement rénové, repensé, optimisé, cette modernisation du float (le concept du four est breveté), pour lequel le groupe a investit...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l'intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m'abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80