Paul Renson, le négoce en héritage

#Fabricants Publié le 24 septembre 2019 à 17h16

Le représentant de la quatrième génération de la famille Renson l’affirme : négocier est un état d’esprit. Un père travailleur acharné, une mère, elle-même fille de négociants, lui ont transmis des valeurs, comme la ténacité et la combativité, que cet entrepreneur expérimente encore chaque jour. Rencontre avec celui qui se qualifie lui-même d’ “homme qui n’abandonne jamais”… S’il est de belles sagas familiales, celle des Renson en est une superbe illustration. Tout commence en 1909, en Belgique, lorsque le premier représentant de la dynastie établit son commerce de quincaillerie pour le bâtiment, à Waregem, à une demi-heure de Lille. Alors que les deuxième et troisième générations esquissent le futur visage de l’entreprise, travaillent l’aluminium pour la quincaillerie parmi les premiers, le père de Paul Renson lui fait prendre un virage à 360 degrés. “Il avait compris que la Belgique était un petit pays et que le modèle économique de la société familiale montrait ses limites” explique Paul Renson. “Lorsqu’il arrive aux commandes, il décide alors de proposer tous les types de profils en aluminium pour...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l'intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m'abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80