Parole d'architecte

Manuelle Gautrand : L' « intranquille » engagée

#Architectes Publié le 28 février 2017 à 12h42

Depuis près de vingt ans, elle érige l'audace face à la crise de la modernité. Du navire amiral de Citroën sur les Champs-Elysées au dernier-né, le cinéma Gaumont-Pathé Alésia et ses façades en origami de métal, verre et LEDs, en passant par la Suède ou l'Australie, Manuelle Gautrand vise à « ré-enchanter la ville ». Rencontre avec une architecte...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l'intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m'abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?

N°126

Décembre 2018


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80