L’homme du mois : Pierre Bordier, “De la complexité, naît la passion”

#Fabricants Publié le 17 avril 2020 à 10h21

Non, tous les Polytechniciens n’évoluent pas derrière des plafonds de verre, inaccessibles pour leurs collaborateurs. Pierre Bordier, actuel Directeur Général du Groupe Janneau, en est la parfaite illustration. Rencontre avec une personnalité inspirante et accessible, amoureux de la “vie réelle” et de ses challenges.

Avoir une vocation ne se décide pas. Cela se vit… ou non. Et quand on ne se sent pas appelé par une carrière spécifique, mais que l’on aime faire des études, autant en faire jusqu’à ce que le “déclic” arrive”. Voilà comment Pierre Bordier résume son cursus universitaire. “Fils d’enseignants, j’avais un profil scientifique. Après mon baccalauréat, j’ai donc décidé assez naturellement d’intégrer une Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles, au Lycée Louis-le-Grand, à Paris. Puis, j’ai rejoint l’Ecole Polytechnique de Palaiseau, attiré par la dimension généraliste des études proposées”. A l’issue de sa formation à l’X, Pierre Bordier a décidé de traverser l’Atlantique. “C’était le moment où jamais de conférer à mon parcours une dimension internationale précise t-il. “J’ai donc travaillé pendant trois ans à New-York et Londres, dans une banque d’affaires, et plus précisément au sein d’une équipe dédiée aux fusions et acquisitions de sociétés de très grandes capitalisations boursières”.

Pour autant, il manque dans la carrière naissante de Pierre Bordier comme un “supplément d’âme”. “La banque d’affaires est un monde à part. On vit l’économie des entreprises sous l’angle de ratios, de courbes, d’éléments techniques. C’est une vision très “froide” car exclusivement comptable, distanciée”. C’est alors qu’il décide de recourir à l’un des avantages offerts par son ancien statut de Polytechnicien. “Intégrer cette école vous offre un certain nombre d’avantages, dont celui de se constituer un réseau. À ce titre, tous les anciens élèves bénéficient de conseils de personnalités qui ont pu s’illustrer dans la création d’entreprises, le monde politique, économique… Je sentais que j’arrivais à un tournant de ma carrière et j’ai eu besoin de demander conseil à ces “vieux sages”, pour choisir quelle direction prendre”.

Lire la suite de L’Homme du mois :

Lien Calameo Fichier PDF


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80