Laforest/Lafotherm, la menuiserie en héritage

#Installateurs Publié le 18 juin 2019 à 15h59

Quoi de mieux quand on s’appelle Laforest que de devenir menuisier ? Depuis près de soixante-dix ans, l’amour du bel ouvrage est inscrit dans l’ADN de la famille, depuis le grand-père jusqu’au petit-fils. Rencontre avec Denis Laforest, le représentant de la troisième génération, dépositaire du savoir-faire familial, mais qui sait aussi aller de l’avant en proposant des offres adaptées à son époque. Parlez-nous un peu de vous… Comment êtes-vous arrivé à la tête d’une PME qui emploie une quarantaine de personnes et réalise quatre millions de chiffre d’affaires ? Mon grand-père, menuisier, a créé cette structure en 1951. Mon père l’a reprise en 1972. Et, en 1998, fraîchement diplômé de l’Ecole supérieure des jeunes dirigeants, je lui succédais. Bien sûr, au fil des années, les produits ont évolué. Si mon grand-père réalisait tous les types d’objets en bois, mon père avait déjà décidé de développer l’activité “fenêtres PVC”. J’ai adhéré à son choix et, lorsque je me suis à mon tour assis au fauteuil de dirigeant, j’ai capitalisé sur nos expertises respectives, tout en rajoutant...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l'intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m'abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80