Jonathan Metz : “Les belles histoires sont toujours avant tout de belles rencontres”

#Fabricants Publié le 23 février 2021 par Stéphanie Dreux-Laisné

Celle de Jonathan Metz et Jean-François Orazio en est un bel exemple. Signé le 9 décembre dernier, le rachat de la miroiterie Orazio située près d’Agen par Verrissima a défié la complexité des démarches relative à la crise et ses confinements. Rien ne pouvait arrêter cet enthousiasme partagé. Devenus complices d’une belle histoire, ces deux dirigeants d’entreprises familiales ne pouvaient que s’entendre.

L’Echo de la baie : Quelle a été la genèse de cette belle histoire ?

Jonathan Metz : Depuis plusieurs années Verrissima accélère son développement qui s’inscrit dans son projet « Vision croissance 2023 » au travers d’une croissance externe et organique basée sur un savoir-faire unique et une forte volonté d’innover. Lorsque j’ai appris en mars dernier, en plein confinement, que la miroiterie Orazio cherchait un repreneur, j’ai tout de suite été séduit pas ce projet d’acquisition, même si le contexte ne semblait pas favorable. La miroiterie Orazio bénéficie d’une grande renommée dans cette région du Sud-Ouest qu’elle détient grâce au savoir-faire remarquable de ses équipes et à la qualité...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l'intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m'abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80