Ensinger : un nouveau bureau insulbar en France

#Fabricants Publié le 17 avril 2020 à 10h12

Ensinger conforte son positionnement sur le marché français en ouvrant un nouveau bureau insulbar à Beynost près de Lyon. Stéphan Guérin, Country Manager pour insulbar en France, élargit les services dédiés aux fabricants de systèmes en aluminium.

Ensinger, société allemande reconnue pour ses barrettes utilisées pour assurer la rupture de pont thermique des fenêtres, des portes et des façades en aluminium, renforce sa présence sur le marché français. Stéphan Guérin qui est à la tête du nouveau bureau Ensinger France nous assure que depuis le 1er Avril, tous les processus sont coordonnés directement en France. L’ingénieur diplômé de 40 ans, conseille les fabricants et transformateurs de façades, fenêtres et portes métalliques sur l’optimisation thermique de leurs solutions pour une efficacité énergétique des bâtiments. Il sera assisté par l’ingénieur d’application Patrick Berthon. « Nos salariés du service des ventes et d’ingénierie d’application s’occupent des clients en leurs assurant un service de proximité. Ainsi nous améliorons encore notre service commercial. L’aluminium est le matériau privilégié pour les châssis, en particulier pour les vitrages de grand format, explique Stéphan Guérin. Il est stable, léger, résistant à la corrosion et recyclable. Cependant sa conductivité thermique est élevée. Afin d’offrir une forte efficacité énergétique, les coquilles extérieure et intérieure des châssis doivent être séparées thermiquement. L’efficacité énergétique dans la construction est un enjeu majeur en France, au Benelux et en Suisse, déclare Stéphan Guérin. « Je me réjouis de pouvoir contribuer avec insulbar à la réduction de la consommation d’énergie des bâtiments et à l’amélioration durable du bilan C02. »

Grâce à son très faible coefficient de transmission thermique, insulbar permet de minimiser les pertes d’énergie. Dès 1977, le spécialiste des plastiques techniques Ensinger a fourni aux fabricants de systèmes la première barrette isolante produite en série au monde. Les profilés de précision en polyamide renforcé à la fibre de verre sont en perfectionnement continuel. Aujourd’hui, les normes relatives aux maisons passives exigent un coefficient UW inférieur à 0,8 W/m2k. Outre les barrettes conventionnelles, Ensinger propose des innovations telles que insulbar LI (lambda improved), insulbar LO (lambda optimized), insulbar RE en polyamide recyclé 100% pur et insulbar LEF avec un film Low-E (à faible émissivité) ainsi que la barrette insulbar shear-free pour minimiser l’effet bimétallique sur les portes en aluminium.

Lire l’article :

Lien Calameo Fichier PDF


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80