Christian Cardonnel

“La simplicité : un objectif souvent complexe”

#Architectes Publié le 14 février 2018 à 15h18

Echanger, confronter ses idées pour faire avancer les techniques, les réglementations en faveur de l’optimisation du confort thermique, c’est la passion qui anime Christian Cardonnel, aujourd’hui consultant indépendant en ingénierie du bâtiment. Une mission sous-tendue par la recherche de la simplicité, parfois complexe à mettre en oeuvre. Rencontre… Tomber dans le chaudron (à charbon) dès la naissance maximise fortement la probabilité de vous intéresser au confort thermique ! C’est ce qui est arrivé à Christian Cardonnel, un beau jour de mars 1955. “Mes parents et mes grands-parents étaient charbonniers. Nous vivions tous ensemble sur le chantier de charbon, en région parisienne”. De cette enfance subsiste un profond attachement aux vertus de l’écoute et de l’empathie. “Le charbonnier est un des rares professionnels à rentrer chez les gens. C’est ce qui m’a permis, très tôt, de mesurer la souffrance d’être privé de chauffage et de considérer le confort thermique comme un élément indispensable au bien-vivre”. Bien qu’il aurait pu se destiner à de brillantes études d’ingénieur, Christian Cardonnel poursuit une ambition très précise… et beaucoup plus pragmatique : mettre ses compétences au service du confort thermique des bâtiments, mais via l’énergie solaire. Il intègre alors l’Ecole Maximilien Perret, spécialisée dans le second oeuvre du bâtiment. Celui qui, à 18 ans,crée son premier chauffe-eau solaire fait le bon choix. Il y rencontre des professionnels, “des références dans le domaine du bâtiment”, et y obtient son BTS en génie climatique. Des débuts en famille Après quelques mois dans un bureau d’ingénierie, l’histoire familiale rattrape Christian Cardonnel. “Mon père tombe malade. Je dois reprendre les rênes de la société”. Durant deux ans, il développe donc l’entreprise, désormais spécialisée dans la distribution de combustibles et l’installation de chauffage. “Cet intérim de deux ans m’a été très bénéfique car j’ai pu rencontrer différents interlocuteurs passionnés également par le solaire”. En parallèle, il décide également de suivre des cours comp...

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire l'intégralité du dossier, abonnez vous à notre formule découverte

Je m'abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ?

N°126

Décembre 2018


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80