Bruno Léger : Un parcours inspirant. Interview

#Fabricants Publié le 2 juin 2021 à 15h20

Né de concert avec les années 60 et immergé dans l’univers de la menuiserie depuis 1989 après un bref passage dans l’informatique, Bruno Léger, lyonnais d’origine, nantais d’adoption, est un passionné passionnant. A l’occasion de la passation de pouvoir chez K.LINE à Olivier de Longeaux, nous avons souhaité revenir sur le parcours inspirant de cet homme visionnaire et impliqué, devenu en trois décennies, une figure emblématique de la profession. Rencontre.

Après 10 ans passés chez Technal en tant que Responsable Marketing, Directeur Produit puis patron de la filiale France, il connaît très rapidement toutes les facettes du métier de gammiste et se passionne pour le renouvellement des gammes et le déploiement de la stratégie de développement des réseaux. Il confiera d’ailleurs à L’Echo de la Baie lors d’une interview en 2009 « J’ai beaucoup appris chez Technal, j’ai évolué dans un environnement propice à la structuration du raisonnement. » Mais comment arrive-t-on dans la menuiserie sans prédispositions familiales pour ce secteur avec un diplôme de HEC en poche et une vocation certaine : celle de devenir patron d’entreprise ? Tout est venu d’un cas d’étude, à HEC justement, dans lequel il s’agissait d’élaborer une stratégie de communication pour Technal : « Je suis entré dans l’univers de la fenêtre par ce cas passionnant » nous expliquait-t-il en 2009.

Un début de carrière dans des années difficiles (1993-1996) lui permet d’apprendre très vite à réfléchir et surtout à prendre les bonnes décisions au bon moment. Lorsque Technal s’adosse à un fond d’investissement américain, Bruno Léger rejoint le groupe Lapeyre en prenant les rênes de l’entreprise Oxxo dans laquelle il découvrira le PVC et la menuiserie industrielle. Puis, entrée chez Orfite, fonds d’investissements lyonnais, pour découvrir le monde de la finance et des investisseurs d’entreprise. Il participera d’ailleurs à plusieurs LBO dans l’univers de la menuiserie. En 2003, André Liébot, rencontré plusieurs années auparavant, lui propose de rejoindre le groupe Briand (devenu ensuite le groupe Liébot) en tant que Directeur Général adjoint du groupe et Directeur Général de K.LINE. Son profil s’étoffe, il affute son expertise technique de l’aluminium, sa maîtrise de la fabrication industrielle et son expérience financière et entre ainsi dans le groupe familial Liébot dans lequel il s’est toujours épanoui. Il exerce ainsi le métier dont il rêvait dans un univers caractérisé par l’innovation technique et la richesse des relations humaines avec partenaires, clients et salariés d’une entreprise vendéenne dynamique. Il travaille très étroitement et en parfaite complicité avec André Liébot, une des personnalités charismatiques de la profession.

Lire la suite de l’interview :

Lien Calameo Fichier PDF


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80