WICONA a accueilli lundi une visite ministérielle sur son site industriel et logistique de Courmelles

#Quoi de neuf ? Publié le 2 décembre 2020

Dans le cadre d’une visite ministérielle portant que le télétravail, WICONA a eu l’immense honneur d’accueillir, lundi 30 novembre 2020, sur son site industriel et logistique de Courmelles (Aisne), M. Laurent Pietraszewski, secrétaire d’État chargé de la santé au travail, accompagné de M. Ziad Khoury, Préfet de l’Aisne, Messieurs Marc Delatte et Jacques Krabal, Députés de l’Aisne, Mme Pascale Gruny, Sénatrice et M. Alain Crémont, Maire de Soissons.

wicona ministre travail 2020
De gauche à droite: Rafael Fuertes, Vice-Président Hydro Building Systems France; Thierry Gouix, Directeur Commercial et M. Laurent Pietraszewski, secrétaire d’État chargé de la santé au travail.

Partage de retours d’expérience

La pandémie de Covid-19 et le confinement ont révélé la vulnérabilité psychique de nombreux Français. Dépression, troubles du sommeil, anxiété… Le monde médical observe au fil des mois une nette augmentation de ces troubles. C’est pour se rendre compte des difficultés dans les entreprises mais également des solutions inventées sur le terrain que Laurent Pietraszewski, secrétaire d’État auprès de la ministre du Travail, chargé de la santé au travail, était en visite hier matin en terres axonaises.

Chez WICONA, à Courmelles, il est venu se rendre compte de l’organisation du télétravail mise en œuvre et de son impact sur les salariés. M. Laurent Pietraszewski a notamment visité le site industriel et logistique puis rencontré des salariés qui lui ont expliqué comment ils vivent cette nouvelle organisation du travail avant de se rendre au Sisat (Service Interprofessionnel de Santé Au Travail Sud Aisne) à Soissons.

Le télétravail : une réussite chez WICONA

La question du télétravail a été anticipée par la direction de WICONA, qui a engagé une réflexion avec les partenaires sociaux et signé un accord en octobre à 2019 sur la possibilité de télétravailler un jour par semaine. Ainsi, les équipes n’ont pas découvert le télétravail lors du premier jour du confinement, en Mars dernier. Thierry Gouix, Directeur Commercial WICONA précise « s’il est vrai que la direction n’était pas favorable à la mise en place de cette pratique pour tous les services, notamment pour le service clients, finalement, c’est une grande réussite ». Thierry Gouix observe également que « Le premier et le deuxième confinement ont été un accélérateur des changements. »

Deux salariés de l’entreprise ont été conviés pour partager leur expérience avec le secrétaire d’État. Pour Véronique Person, du service clients WICONA, « c’est 100 % positif ». Elle travaille tous les jours chez elle depuis le mois d’octobre : « J’ai redécouvert l’intérêt de mon métier sans être parasitée par l’open space. J’ai un endroit chez moi pour travailler. Je peux m’isoler. » Pour Stéphane Collart, responsable Etudes et Assistance Technique, l’expérience actuelle du télétravail « est différente de celle du premier confinement car maintenant les enfants sont à l’école. » À la question du secrétaire d’État pour savoir s’il était bien installé pour travailler chez lui, le salarié répond : « On a pris nos écrans, nos tours et pour certains, leur siège. » Le personnel a reçu des conseils pour éviter les mauvaises postures susceptibles de générer des troubles musculo-squelettiques. Quant au lien social et à la cohésion des équipes, les managers, spécialement formés, ont mis en place chaque jour « des teams café ». C’est-à-dire des pauses-café par visioconférence pour remplacer la machine à café. « Et chaque semaine, on fait également un Teams sur l’humeur de la semaine », précise Antoine Renaux, Responsable Technique.

N°138

Décembre 2020


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80