Tour de France microplastiques : départ le 31 mai pour Fabrice Amedeo sur son monocoque Art & Fenêtres

#L'Echo des réseaux Publié le 3 mai 2021 par L'Echo de la Baie

Le réseau Art & Fenêtres – Groupe FPEE s’engage depuis 2018 aux côtés du skipper Fabrice Amedeo. Au-delà du projet sportif, Art & Fenêtres et Fabrice Amedeo s’allient dans le cadre d’un projet océanographique ambitieux pour ouvrir la voie d’un monde plus durable. Cette année cette démarche se poursuit avec le départ de Fabrice Amedeo pour un tour de France à bord de son monocoque Art & Fenêtres – Nexans, pour mesurer la pollution microplastique le long de nos côtes. Objectif : mesurer les niveaux de pollution aux microplastiques le long de nos côtes, obtenir de nouvelles données comparatives sur la présence de microplastiques dans l’Océan et dans la mer Méditerranée, tout en sensibilisant les jeunes générations à la préservation des océans au cours des escales.

Le départ de l’IMOCA se fera le 31 mai, de la Trinité-sur-Mer. Fabrice Amedeo fera à bord de son voilier les mêmes relevés que sur le Vendée Globe, mais cette fois-ci à proximité de nos côtes. Le capteur permettant de mesurer le taux de CO2, la température et la salinité de l’eau en surface sera également opérationnel lors de ces navigations. Ces données seront traitées, analysées et mises à disposition de la communauté scientifique internationale. Ce tour de France mènera le skipper de la frontière belge début juin, jusqu’en mer Méditerranée, fin juillet.

Au-delà de la contribution auprès de la communauté scientifique, la démarche de Fabrice Amedeo vise également à sensibiliser le plus grand nombre à ces questions brulantes d’actualité. Lors de son escale à Brest, prévue lors de la journée mondiale de l’océan (World Oceans Day), le 8 juin, mais aussi à Marseille, il compte multiplier les temps d’échange avec les plus jeunes. Ce projet vise à sensibiliser le grand public.

Le skipper n’en oublie pas ses échéances sportives. Il s’attachera à multiplier les milles et engranger de l’expérience en mer. Surtout, il profitera du convoyage autour de l’Espagne et du Portugal pour assurer sa qualification à la Transat Jacques Vabre qui s’élancera le 7 novembre prochain du Havre (Normandie), en direction de la Martinique.


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80