Marché de la fenêtre en France : une croissance de 12,5% en volume en deux ans

#Quoi de neuf ? Publié le 7 septembre 2022 par L'Echo de la Baie

L’UFME présente sa synthèse « Marché fenêtre 2021 » basée sur l’étude détaillée du marché de la fenêtre en France de P&P*.

Fidèle à ses engagements de proximité et d’accompagnement auprès de ses adhérents, l’Union des Fabricants de MEnuiseries (UFME) leur a présenté la dernière étude du « Marché français de la fenêtre 2021 » menée par le Cabinet Prospection & Prospection entre mars et juillet 2022, pour le compte des organisations professionnelles SNFA, UMB-FFB, UFME, avec le soutien financier du CODIFAB. Dans la continuité des constats effectués ces dernières années, la fenêtre numéro 1 est à nouveau la fenêtre PVC qui :

  • représente plus d’1 fenêtre sur 2 (plus de 59 % des parts de marché, +12,6 % par rapport à 2019)
  • est installée en maison individuelle dans le cadre de travaux de rénovation, principalement en région Ile-de-France
  • se décline à plus de 98 % sous forme de fenêtre à frappe ouverture à la française, rectangulaire et majoritairement blanche
  • atteint un niveau élevé de performance d’isolation thermique (+82 % des fenêtres PVC dépassent les exigences requises dans MaPrimeRenov’)
  • reste la 1ère fenêtre de France marquée NF.

* L’Etude du marché de la fenêtre 2021, menée par le Cabinet Prospection & Prospection entre mars et juillet 2022, pour le compte des organisations professionnelles SNFA, UMB-FFB, UFME, avec le soutien financier du CODIFAB.

marché de la fenetre volume

marché fenetre par materiau

Un secteur qui restera agile

« Le marché de la fenêtre a dépassé, en 2021, les 11 millions d’unités (soit une croissance de 12,5 % en volume en deux ans) et devrait réussir à progresser encore légèrement en 2022, notamment grâce à la constante expansion de la rénovation chez les particuliers. En effet, le Cabinet P&P a présenté la menuiserie comme un secteur agile dont l’offre devrait pouvoir continuer à répondre à la demande, en restant prudent sur le fait que le marché avance actuellement en flux tendus, en termes de matériaux, mais également et surtout en termes de ressources humaines. Deux points auxquels nous portons une grande vigilance. Notre objectif vise toujours à valoriser la fenêtre de fabrication française, ses atouts et ses performances, notamment à travers le marquage NF. Il est aussi essentiel de tout mettre en œuvre pour rappeler l’efficacité des menuiseries dans le cadre des travaux de rénovation. D’autant plus aujourd’hui où nous connaissons une crise énergétique sans précédent. A l’heure où le spectre de restriction plane, il est indispensable d’allier confort, économies d’énergie et préservation du pouvoir d’achat des ménages. En parallèle, notre filière se doit de continuer à faire connaître nos métiers et nos savoirs, afin d’attirer les nouvelles générations vers une profession qui s’est énormément modernisée. ». Bruno Cadudal, Président de l’UFME

bruno cadudal
© Charles Marion

Consultez l’intégralité de la synthèse de l’étude du marché de la fenêtre ici

N°148

Septembre 2022


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80