Le siège mondial Nestlé s'équipe de vitrages SageGlass

#Quoi de neuf ? Publié le 28 juillet 2021 par L'Echo de la Baie

Nestlé a entrepris la rénovation du bâtiment B de son Siège mondial* à Vevey, une extension de 24 000 m² construite en 1977, avec pour ambition de devenir une référence sur le plan énergétique. Le choix du vitrage électrochrome SageGlass, qui assure à la fois le contrôle thermique et lumineux du bâtiment, est devenu une évidence pour la maîtrise d’ouvrage, l’agence Brönnimann et Gottreux Architectes SA, et le consultant façade Buri Müller Partner GmbH. Cette solution innovante répondait à trois enjeux prioritaires sur ce chantier d’envergure** :

  • optimiser le confort des collaborateurs,
  • rendre le bâtiment vieillissant performant sur le plan énergétique,
  • respecter l’esthétique de l’enveloppe d’origine qui reflète l’ouvrage voisin et sur laquelle aucune occultation extérieure ne pouvait être installée.

« Les vitrages SageGlass peuvent être mis en œuvre tant sur les nouvelles constructions qu’en réhabilitation. Pour ce projet, leur technologie innovante a permis de respecter l’esthétique de l’enveloppe existante tout en conformant le bâtiment aux nouvelles normes énergétiques. Ils résolvent à la fois la question de la protection solaire et de l’image architecturale. » Joël Brönnimann, architecte associé.

4 400 m² ont été installés par le façadier Hevron SA. Les travaux se sont déroulés en deux étapes. La rénovation de l’aile Sud (L. 85 x h. 23,5 m), adjacente au bord du Lac Léman, s’est achevée en 2019. L’aile Nord (L. 73 x h. 23,5 m), donnant directement sur l’Avenue Nestlé, en 2021.

Optimiser le confort des collaborateurs au siège mondial de Nestlé

La solution SageGlass choisie est le vitrage LightZone®.
Il est composé de trois zones de teinte indépendantes pour un contrôle ciblé et fin du rayonnement solaire à l’intérieur. Tout au long de la journée, les apports de lumière naturelle et de chaleur sont régulés automatiquement. Les collaborateurs sont protégés de l’éblouissement et bénéficient de conditions de travail idéales. Ils peuvent également teinter manuellement les vitrages dans les salles de réunion lorsqu’ils souhaitent projeter une présentation par exemple.

Même teinté, le vitrage SageGlass reste transparent, maintenant un lien avec le dehors. Les collaborateurs de Nestlé profitent ainsi par tout temps d’une belle vue sur le lac Léman et les montagnes environnantes.

Maximiser l’efficacité énergétique

Les vitrages intelligents SageGlass régulent la quantité de chaleur et de lumière entrant dans le bâtiment réduisant le recours à la climatisation et à l’éclairage artificiel. Conjugués aux autres équipements centralisés de la Gestion Technique du Bâtiment, les vitrages participent à la baisse des factures énergétiques.

Respecter l’esthétique de l’enveloppe d’origine

Le bâtiment (A) de Jean Tschumi, qui fait face à cette rénovation, porte le statut en Suisse de « Bien culturel d’importance nationale ». La nouvelle façade du bâtiment B devait donc reprendre le concept architectural de celle d’origine pour ne pas dénaturer le site. Les architectes ne pouvaient pas l’habiller de stores ni de double peau. Ils ont intégré les vitrages SageGlass en conservant la trame de 120 cm et la structure aluminium poteaux/traverses.

Un revêtement Bright Silver est apposé sur le vitrage SageGlass pour maintenir l’aspect réfléchissant de l’enveloppe initiale, miroir de l’ouvrage voisin et des paysages environnants. Sa couleur se marie avec les parties pleines sur allèges et la façade du bâtiment mitoyen.

Une longue phase de tests et une programmation poussée

En phase études, les maîtrises d’œuvre et d’ouvrage ont mené différents tests avant de sélectionner la solution SageGlass : observation dans une salle pilote de la qualité de la lumière intérieure et de l’impact sur les collaborateurs, modélisations énergétiques…

De nombreux paramètres comme les différentes zones de teinte des vitrages, la configuration des espaces, les plages d’horaires d’occupation des salles, le profil des montagnes et bâtiments environnants, et les données provenant de capteurs placés sur les façades sont pris en compte pour contrôler précisément les vitrages en fonction de leur utilisation. Ces derniers sont également reliés à la Gestion Technique du Bâtiment.

N°142

Septembre 2021


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80