Le groupe Janneau signe la rénovation d’une demeure historique, lieu de villégiature de Victor Hugo

#Quoi de neuf ? Publié le 23 février 2021

Reconnu pour son expertise sur des chantiers d’exception, le groupe Janneau signe la rénovation du Manoir Plessis Bellevue, une demeure historique saumuroise du XVIIIe siècle. En surplomb de la Loire, cette belle maison est à présent dotée de 29 fenêtres réalisées sur mesure dans le cadre de sa réhabilitation en une demeure privée. Un défi relevé par les équipes Janneau en collaboration avec l’Atelier Métivier.

Le Manoir Plessis Bellevue : une demeure chargée d’histoire

Construit avec de la pierre de tuffeau, signe de l’identité culturelle du Val de Loire, le Manoir Plessis Bellevue est l’ancien logis du docteur Emile-Léon Allix, médecin particulier et ami de Victor Hugo. Ce dernier y séjourna à plusieurs reprises, faisant de cette bâtisse son lieu de villégiature, d’où il appréciait contempler le Val de Loire. De ses passages, la demeure conserve aujourd’hui des azulejos*, visibles sur la façade principale, ainsi qu’une porte en bois d’époque offerts par l’auteur de « Notre-Dame de Paris ». Au fil des années et des rénovations, le Manoir Plessis Bellevue a été entièrement transformé pour être ces dernières années une maison d’hôtes, imprégnée par l’esprit de l’art de vivre à la française, et destinée à une clientèle venue découvrir l’histoire des châteaux de la Loire. Les propriétaires, soucieux de conserver l’âme historique de la maison tout en y apportant une touche de modernité, ont fait le choix des matériaux et produits haut de gamme proposés par le groupe Janneau pour rénover leurs fenêtres.

Rénover sans dénaturer

Avec pour objectif de faire vivre en symbiose avec la bâtisse les futures fenêtres sur mesure, les artisans-menuisiers du groupe Janneau mobilisés sur ce chantier de trois mois ont sélectionné avec les propriétaires les menuiseries de la gamme bois Patrimoine. Une gamme bois Patrimoine qui, dans le strict respect des recommandations des architectes des bâtiments de France, allie performances d’isolation thermique et acoustique, solidité et longue durée de vie, et dont le design s’accommode parfaitement à l’esthétisme du lieu. Dans l’esprit de l’histoire du manoir, des espagnolettes XVIIIe, signées du groupe Janneau et issues d’une conception artisanale en fer forgé, fait main, dans le respect de la tradition, ont été posées à certaines des fenêtres. Une réponse globale adaptée pour rénover 29 fenêtres sans dénaturer le manoir.

janneau menuiseries patrimoine

« Nous voulions remettre au goût du jour cette demeure, dans un style plus contemporain, afin d’en faire notre lieu de vie. Pour des raisons énergétiques et esthétiques, il était nécessaire de rénover les fenêtres de la maison. Nous souhaitions à tout prix conserver le charme des petits carreaux qui s’inscrivent parfaitement dans l’histoire du lieu. C’est sur les conseils de notre artisan, l’Atelier Métivier, que nous avons fait appel au groupe Janneau pour mener cette rénovation sur-mesure. » soulignent les propriétaires du manoir. Le groupe Janneau démontre à nouveau son savoir-faire sur une rénovation d’exception. La qualité de ses produits, exclusivement fabriqués en France et sur-mesure, permet au groupe Janneau de s’adapter aussi bien à des bâtiments anciens que neufs. Un savoir-faire qui lui permet d’être régulièrement sollicité pour des réalisations prestigieuses.

groupe janneau menuiseries patrimoine

* Un azulejo est un carreau ou un ensemble de carreaux de faïence décorés. Ces carreaux sont ornés de motifs géométriques ou de représentations figuratives. On les trouve aussi bien à l’intérieur de bâtiments qu’en revêtement extérieur de façade.

Repères

Spécifications techniques de la gamme Patrimoine :

• Ouvrant extérieur type « solin mastic à l’huile de lin ».
• Jet d’eau à l’ancienne.
• Performances thermiques
Base : Uw=1.5W/m².k
Maxi possible : Uw=1,2W/m².k
Performance acoustique
Base : Ra,Tr = 28Db
Maxi possible : Ra, Tr = 39 db
Classement AEV
Base : A3-E6B-VC2
Maxi possible : A4-E7B-VC2
Spécifications de l’espagnolette XVIIIe :
• Fixations à larder, conformes à la tradition du XVIIIe siècle.
• Gâches sur dormant mortaisé.
• 3 points de verrouillage.
• Tige monobloc dotée d’un axe plein et de crochets soudés.
• Poignée évidée au cœur intégrant un bouton riveté en saillie.

N°138

Décembre 2020


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80