Le groupe CETIH consolide ses forces vives pour une performance durable

#Quoi de neuf ? Publié le 22 février 2021

CETIH, spécialiste de l’enveloppe de l’habitat et de la rénovation énergétique, poursuit son évolution pour un habitat durable. Face au contexte 2020, ses équipes ont su démontrer leur capacité d’adaptation pour accompagner, après une période d’arrêt, la reprise de leur secteur d’activité. Une dynamique qui a permis de limiter l’impact de la crise sur le dernier exercice. En 2021, l’entreprise va continuer d’investir sur l’innovation et la performance de ses produits. Avec la volonté d’associer en permanence une pérennité économique et un engagement social, sociétal et environnemental marqué, CETIH deviendra entreprise à mission mi-2021.

Investir et innover pour des produits durables

En passant plus de temps à la maison, la crise liée à la Covid-19 a révélé le besoin manifeste pour de nombreux français de faire évoluer leur habitat. En tête ; une volonté de tendre vers plus de confort et de répondre au développement de nouvelles pratiques comme le télétravail. Dans ce contexte, CETIH va renforcer les équipes de ses différents sites, avec un objectif de recrutement de 100 personnes, pour répondre à une hausse de commandes observée depuis le déconfinement. Plusieurs investissements industriels sont également au programme sur les sites de Machecoul Alu (44) et de Saint-Macaire-en-Mauges (49).

  • À Machecoul, les travaux d’extension du site de production de portes en aluminium seront finalisés en 2021. Avec 6 200 m2 supplémentaires, il gagnera à la fois en capacité et en productivité. Le site se verra équipé d’une centrale solaire en toiture (2 800 m², 550 kWc), à l’instar d’autres sites du groupe aujourd’hui. CETIH s’est fixé un objectif d’auto-production d’énergie de 30% d’ici 2028.
  • À Saint-Macaire-en-Mauges, sur le site de production de fenêtres en aluminium, les aménagements se poursuivent. Ils permettront le lancement, en fin d’année, d’une nouvelle gamme dotée d’éléments clés de différenciation (notamment domotiques).

Enfin, avec l’objectif d’accroître sa position sur les marchés européens, le groupe CETIH compte faire de l’exportation un axe majeur de son développement en 2021 à travers la marque de portes d’entrée Bel’M et ses solutions innovantes.

Favoriser la dynamique française de l’énergie solaire

Deux années après la reprise et le repositionnement stratégique de sa marque Systovi, fabricant de panneaux photovoltaïques, CETIH envisage de faire un nouveau pas en avant vers le solaire, en lien avec les évolutions réglementaires potentielles. Dans cette perspective, le groupe pourrait investir afin de proposer des panneaux dont la puissance passerait de 330 watts à 500 watts avec une nouvelle dimension de cellules. Le projet « Belenos » est également une illustration de l’ambition du groupe de contribuer à l’autonomie énergétique pour tous. En partenariat avec l’entreprise Voltec Solar (groupe STRUB), ce projet permettrait d’atteindre une capacité annuelle de 1 gigawatt.Tout en renforçant sa position sur le marché, CETIH a à cœur de donner une nouvelle impulsion à la filière solaire en France: « Notre filière autour du photovoltaïque et des technologies liées reste fragile face à la concurrence chinoise. Le projet Belenos a l’ambition d’accompagner l’innovation du secteur. En s’associant à Voltec, nous espérons que d’autres acteurs souhaiteront rejoindre le mouvement et participer à l’émergence de la filière solaire française de demain.» explique François Guérin.

françois guérin cetih
François Guérin

CETIH en route vers le statut d’entreprise à mission

CETIH qui s’est doté d’une raison d’être : « Engagé pour une entreprise et un habitat durables, harmonieux et tournés vers l’Humain», se projette en 2021 vers le statut d’entreprise à mission. Un point marquant dans l’évolution de sa démarche RSE, qui irrigue depuis plus de 12 ans toutes les activités du groupe. Ce nouveau statut viendra ancrer qu’au-delà de son intérêt économique, l’entreprise porte un intérêt collectif : « Nous pensons que la bonne réponse à la situation actuelle est d’associer, en permanence, un modèle économique robuste à l’urgence sociale et environnementale. C’est ce que nous souhaitons ancrer dans nos statuts, en devenant entreprise à mission.» détaille François Guérin. Initié en 2005, l’actionnariat salarié donne notamment un sens à l’engagement quotidien des collaborateurs de CETIH. Si aujourd’hui 200 salariés actionnaires détiennent 5% du capital, le groupe projette une hausse de ce chiffre dans les prochains mois.

À propos de CETIH

CETIH (Compagnie des Équipements Techniques et Industriels pour l’Habitat) est une entreprise industrielle française indépendante, spécialisée dans les secteurs de l’enveloppe de l’habitat et de la rénovation énergétique. Riche d’un savoir-faire de plus de 45 ans et de l’expertise de ses 1 300 collaborateurs, le groupe commercialise sous les marques Bel’M, Zilten, SWAO, CID, SYSTOVI, Neovivo, KOOV et Koobble plusieurs gammes de portes d’entrée, fenêtres, solutions solaires, ventilation et isolation. Ces solutions innovantes, éco-conçues et accessibles sont fabriquées au sein de 7 usines spécialisées et distribuées en multi-canal. CETIH favorise l’innovation pour mettre au service de ses clients des produits performants, esthétiques et responsables. Engagé pour une entreprise et un habitat durables, harmonieux et tournés vers l’Humain, CETIH aspire à un développement rentable et pérenne, respectueux des parties prenantes et fondé sur de forts engagements RSE.

N°138

Décembre 2020


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80